Morrisburg, un village du Haut Canada

 

 

P1060610 2

La « reconstitution » est très utilisée en Amérique du Nord pour évoquer le passé. En Europe, l’abondance du patrimoine architectural, églises, châteaux, villes ancienne et monuments historiques de toutes espèces entretient (ou en tous cas devrait entretenir ) la mémoire collective sur ce qu’étaient nos ancêtres et notre culture. Si de tels lieux de mémoires, indigènes ou européens, sont bien présents en Amérique du Sud, ils n’existent que peu ou pas en Amérique du Nord. Les Amérindiens étaient davantage des peuples nomades que sédentaires et l’immigration européenne, récente en termes historiques, utilisa pour construire bien davantage le bois, matériau périssable, que la pierre.

On a donc choisi la reconstitution pour faire connaitre aux jeunes générations le mode de vie de leurs prédécesseurs. Qu’il s’agisse d’évènements marquants, comme la Guerre de Sécession aux USA, ou simplement de la vie quotidienne, villages « d’époque », européens ou amérindiens, mises en scène muséologiques, défilés, les évocations en tous genres connaissent un grand succès auprès des familles qui prennent un soin particulier à la transmission « vivante » du passé : les musées, par exemple, organisent, tout au long de l’année, des « nuits » où sont conviés les jeunes enfants à pique-niquer et dormir sur place dans leur sac de couchage pour partager l’ambiance, toujours très conviviale, entretenue dans les salles d’exposition. Les Amérindiens quant à eux multiplient de nos jours leurs rencontres culturelles (j’en parle dans mon article sur les pow-wow).

Ces spectacles vivants sont peut-être, à mon sens, un moyen plus astucieux et efficace de maintenir présent l’héritage que de traîner des gamins grincheux dans des musées statiques où ils s’ennuient.

Quoi qu’il en soit, l’amoureux du passé que je suis prend pour sa part un grand plaisir à flâner dans ces villages, ports, fortins, manufactures, où des acteurs, professionnels ou bénévoles, évoquent en costume les temps enfuis avec un surprennent naturel.

****************

A une heure de la capitale fédérale, à la limite historique du Haut et du Bas Canada, le long du fleuve Saint Laurent et donc à quelques encablures des États Unis,  la petite ville de Morrisburg s’est dotée d’un excellent « éco-musée » connu sous le nom de « Upper Canada Village » qui vous immerge totalement dans le Canada du 19ème siècle , plus précisément des années 1860.

UCV_Front_Entrance.jpg

Il est composé de fermes, maisons et commerces, où sont répétés avec la plus rigoureuse exactitude le mode de vie et les gestes de l’époque. Du médecin au pasteur en passant par le boulanger, le forgeron, le tisserand , l’imprimeur ou le scieur de long, vous pouvez partager la journée d’un (assez grand) village authentique où on répondra avec beaucoup de gentillesse et de précision à vos questions. Vous pourrez bien sûr reposer vos jambes et goûter une cuisine (relativement) locale à l’auberge.

Attention, certains mettront un point d’honneur à ne vous parler qu’en vieux français ou en anglais ancien et seulement de sujets…d’époque. Quelques moment assez drôles en perspective.

Dépaysement et émotion garantis !..

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

upper-canada-village-riviere-st-laurent.jpg

 

 

*************************************************************************************

Adjacent au « Upper Canada Village », un autre site historique, celui de la « Bataille de la ferme Crysler », épisode de la guerre de 1812-1815 entre Canada et Etats-UNis, que je n’ai pas visité:

http://cryslersfarm.com/location/

 

images

(Photos personnelles et emprunts à Internet. Je déclare mes photos totalement libres de droits).

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s