MEMORABILIA

Les étranges paradoxes du nouvel an 2020

Jupiter n’est qu’un « Tigre de Papier », un mystificateur seulement sévère avec les faibles, qui traite de tout sauf de l’essentiel: un second mandat serait catastrophique…
Artofus.

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

Vingt-quatre jours consécutifs de grèves fortement suivies des transports publics, un record absolu, mais le gouvernement est parti tout naturellement en vacances, les négociations interrompues pendant « les Fêtes » et ne reprenant que le 9 janvier.

Comme si la France n’était pas plongée dans un chaos sans nom et de nombreux compatriotes, notamment les commerçants et salariés parisiens, dans une véritable tragédie. Les fautes et les erreurs jalonnent l’histoire de la politique française depuis des siècles. Mais un tel niveau de déconnexion, de déni de la réalité et d’indifférence à la détresse populaire semble n’avoir guère de précédent depuis soixante-quinze ans.

L’actuel occupant de l’Elysée, pour ses vœux, a adopté une posture Jupitérienne et les éditoriaux de la presse amie en ont fidèlement rendu compte sur le thème de « Macron ne lâche rien ». Mais nul ne semble avoir noté le formidable paradoxe qui imprégnait son discours: « La réforme ira…

Voir l’article original 267 mots de plus

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :