MEMORABILIA

La Turquie bloque des masques destinés à l’Italie…

Ce qui se passe quand nos pays laissent leur sécurité, sanitaire ou autre, entre les mains de gouvernements étrangers….

Artofus.

 

*********************

Erdogan prive l’Italie de 200 000 masques de protection contre le coronavirus

 

https://www.valeursactuelles.com/societe/erdogan-prive-litalie-de-200-000-masques-de-protection-contre-le-coronavirus-117303

*******************

 

Alors que deux grands groupes italiens ont acheté et payé des centaines de milliers de masques à la Turquie, cette dernière les retient à la douane de l’aéroport d’Ankara.

 

La Turquie, alliée de l’Europe, vraiment ? Alors que plusieurs pays européens ont désespérément besoin de masques pour se protéger contre l’épidémie grandissante de coronavirus, le quotidien italien Corriere rapporte que, malgré une commande massive de l’Italie à la Turquie, cette dernière maintient des centaines de milliers de protection bloquées à la douane de l’aéroport d’Ankara. Depuis de nombreuses années, la Turquie est l’un des plus gros producteurs de masques, notamment les plus protecteurs, au monde.

Des centaines de milliers de masques bloqués à l’aéroport

L’histoire remonte à fin février. L’entreprise Comitec reçoit de la Région Emilie-Romagne une demande de fourniture urgente de masques FPP2 et FPP3, avec et sans valve.

Le chef de produit de Comitec se présente à Ege Maske, une société turque qui produit un million de pièces par jour. Après avoir vérifié la qualité, il en achète 200 000 immédiatement, les paie 670 000 euros et en commande 300 000 autres par semaine jusqu’au 30 avril, avec la possibilité de continuer aussi longtemps que nécessaire. La livraison du premier lot a lieu le 4 mars à l’aéroport d’Ankara.

Seulement, pendant la nuit, le gouvernement turc a ordonné que l’exportation des masques ait l’aval du ministère du commerce extérieur avant de commencer l’expédition. Le chef de produit se rend alors au ministère pour les formalités administratives. Mais entre-temps, le gouvernement turc a ajouté que le visa du ministère de la Santé était également requis.

Le 6 mars, l’ingénieur du Comitec se rend à l’ambassade italienne, qui s’entretient avec le vice-ministre turc et demande une expédition immédiate. S’en suit une promesse : dans deux jours, la cargaison pourra partir. Nous sommes le 20 mars, et la commande n’a toujours pas été expédiée.

Bras de fer politique entre l’Europe et la Turquie ?

L’Italie a d’ores et déjà prévenu les entreprises de fabrication de masques turques, qui ont reçu de nombreuses autres commandes entre temps, qu’elles ne seront pas payées tant que la commande restera bloquée.

Au total, le pays avait déjà commandé 27 millions de masques, selon le Corriere.

Pourtant, mercredi 18 mars au soir, le directeur général d’Ege Maske a assuré que la Turquie était en mesure de fournir des masques à l’intégralité des pays européens.

Pas moins de 30 entreprises sont en effet en mesure de fabriquer 50 millions de protections par semaine.

Mais il s’agit sans doute ici d’un bras de fer politique entre le président turc Recep Tayyip Erdogan et l’Europe.

Le ministre Luigi Di Maio ne s’est pas encore rendu en Turquie, mais il a rappelé au chef d’Etat que l’économie de son pays avait décollé en partie grâce à la technologie italienne qu’il utilise dans ses usines.

Mardi 17 mars au soir, le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte a téléphoné à Erdogan pour demander le déblocage, mais rien n’a changé.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :