MEMORABILIA

Piège à con? Maxime Tandonnet.

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

Faudra-t-il admettre que les gauchistes qui scandaient en mai 1968 « élections piège à cons » n’avaient pas tout à fait tort? Les révélations de l’ex-procureur financier ne nous surprennent pas vraiment. Nous nous doutions que « l’affaire Fillon » était le fruit d’une manipulation électorale de premier plan. Ses déclarations relatives aux pressions subies, aux instructions qui lui ont été données pour accélérer – précipiter – la procédure, provoquer une mise en examen de M. Fillon en quelques jours, et non en quelques mois ou quelques années, comme il est habituel, ne font que confirmer ce que nous pressentions. Le scrutin présidentiel de 2017 a été faussé par une manœuvre souterraine. Et le mauvais rêve que nous vivons depuis lors est le fruit de cette manipulation. Il est vain, dans ces conditions, de parler d’une démocratie française et du suffrage universel. Même si la réaction générale du monde politico-médiatique est de…

Voir l’article original 248 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :