MEMORABILIA

La semaine du FigaroVox –

Loin d’être de simples faits divers, les agressions qui se multiplient sur le territoire dessinent un phénomène social inquiétant. Retrouvez chaque samedi la sélection du FigaroVox: décryptages, points de vue et controverses.

Par Aziliz Le Corre
24 juillet 2020

«Pour se déplacer, les hommes d’affaires et les gens riches utilisent presque uniquement l’hélicoptère ; il y a des terrains d’atterrissage un peu partout, au sommet des buildings des banques ou des immeubles résidentiels. Au niveau du sol, la rue est abandonnée aux pauvres – et aux gangsters.» En 2001, Michel Houellebecq publie Plateforme. Il y décrit notamment un Paris ghettoïsé et ses habitants soumis à une violence quotidienne inouïe, devenue banale.

Cette violence ordinaire n’est plus fiction. Depuis la fin du confinement, le calendrier est émaillé d’agressions. «La violence physique gagne en intensité, qu’elle soit dirigée contre les institutions et leurs représentants (en particulier les forces de l’ordre), certains élus ou candidats à des élections, et contre la population en général. Ce sont souvent des violences gratuites, qui traduisent un véritable «ensauvagemen» de la société», analyse Thibault de Montbrial dans les colonnes du Figaro. Philippe Monguillot, Axelle Dorier, Mélanie Lemée… désormais en France chacun peut faire l’expérience de cet ensauvagement. «Des policiers ou même des pompiers peuvent être tués à tout moment. Dans la rue, un regard de travers ou une parole peuvent déclencher le pire. La violence n’est plus seulement un moyen illicite de résolution des conflits mais un type de relation à l’autre, signe de l’inimitié grandissante entre différentes catégories de population», poursuit l’avocat au barreau de Paris.

Pour le député LR de Seine-et-Marne, Jean-Louis Thiérot, «tout cela prospère sur une lecture idéologique du monde qui pense que l’homme est né bon et que c’est la société qui le corrompt, pour des raisons socio-économiques ou par le poids d’héritages oppressifs». Si le «gauchisme culturel» et ses représentants portent une lourde responsabilité, Thibault de Montbrial pointe l’immigration clandestine et insiste sur la culpabilité de l’État français: «Le fait d’avoir vidé les prisons au mois de mars participe également au phénomène: sous prétexte de crise sanitaire, le gouvernement précédent a opéré une véritable amnistie de fait qui constitue un signal désastreux: celui d’un relativisme de l’autorité de l’État, puisque l’exécutif peut défaire ce que le judiciaire a ordonné.» Le meurtre de Thomas, un jeune homme de 23 ans, qui a reçu huit coups de couteau dans la nuit du 9 au 10 mai à Sarcelles en témoigne ; son agresseur avait bénéficié d’une remise de peine accordée sur fond de crise sanitaire.

Si nous ne voulons pas faire de Michel Houellebecq un prophète des temps modernes et empêcher cette dérive généralisée, il nous faut réaffirmer l’autorité de l’État et l’ADN de la France, soutient Jean-Louis Thiérot: «C’est l’honneur de la culture et de la civilisation d’élever suffisamment l’individu pour que dans l’intérêt du bien commun et de la paix civile, il fasse sienne la phrase de Camus: «Un homme, ça s’empêche.»»

Bonne lecture et bon week-end!

Aziliz Le Corre

«On n’échappe pas au chant des pierres…»

De toutes nos richesses, le patrimoine architectural est la plus démocratique et la mieux partagée. Sa contemplation est une source sans fin d’émerveillement, rappelle le documentariste Nicolas Chaudun dans une tribune à lire sur FigaroVox.

«Pourquoi s’interdire de démolir, afin de ne célébrer que la vigueur présente et non plus commémorer les gloires ensevelies? Pour une première raison peut-être, inavouable: la sourde certitude que l’on ferait moins bien, moins beau aujourd’hui […]. Pour une autre raison, ensuite, impérieuse celle-là, puisqu’elle surpasse l’enjeu mémoriel: les chefs-d’œuvre, ici des réalisations de pierre, de brique, de bois, ou encore de fer et de verre, de béton, matérialisent l’esprit. Ils en concentrent les fulgurances.»

Reuters

Les débats du FigaroVox

La réislamisation de la basilique Sainte Sophie est-elle une provocation? Pour la première prière publique dans l’ex-basilique de Sainte-Sophie, les fresques chrétiennes ont été dissimulées sous des rideaux, explique l’historien Fabrice Monnier. Notre incapacité à nous imposer face à Erdogan et à l’islamisme découle directement de notre incapacité à nous penser comme espace civilisationnel, affirment de leur côté Laurence Trochu et Sébastien Meurant, de Sens Commun.

Covid-19: jusqu’où faut-il faire peur aux Français? Pour l’essayiste et chef d’entreprise Philippe Manière, il serait dangereux pour les Français de baisser la garde face au Covid. Cependant, le gouvernement doit trouver le bon dosage entre nécessaire prudence et politique de la peur.

Accord européen: une avancée historique? Les dirigeants européens ont martelé le terme «historique» pour qualifier le sommet qui a abouti à un accord après cinq jours de négociations. Il s’agit surtout d’un moment de théâtre, estime le spécialiste de communication Arnaud Benedetti. En réalité, derrière les négociations sur le plan de relance, la France fait avancer un agenda politique précis, analyse l’économiste Nicolas Goetzmann.

Le New York Times en pleine dérive idéologique? En démissionnant, la journaliste éditorialiste Bari Weiss du New York Times a révélé les dessous peu reluisants du journal américain, qui en affectant une ligne progressiste, se transforme en «prédateur de la liberté d’expression», analyse l’essayiste Céline Pina.

La citation de la semaine

« Si l’on commence à relire l’histoire du cinéma à l’aune des idées d’aujourd’hui, et des prises de position des différents réalisateurs ou acteurs, on est très mal parti. »

François Margolin

Une exposition dédiée au célèbre acteur a fermé ses portes à la suite de propos jugés homophobes, et qu’il a tenus dans une interview datant de 1971. John Wayne est ici réduit à la caricature de lui-même et son immense carrière est occultée, regrette le réalisateur François Margolin dans une tribune à retrouver sur FigaroVox.

**********************

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :