MEMORABILIA

Onfray : « Le pire, pour un penseur ? Faire école »

Michel Onfray consacre l’ultime tome de sa « Contre-histoire de la philosophie » au « gauchisme culturel » postsoixante-huitard, auquel il règle son compte.

Par

M Publié le  |
Le Point

******************

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :