MEMORABILIA

« LES PROCHAINES ABSURDITÉS AUXQUELLES VOUS N’ÉCHAPPEREZ PAS » L’Incorrect.

Scroll down to content

Toutes les conneries sociétales qui peuplent nos vies modernes ne sortent pas des enfers comme ça. Elles sont présentes depuis des décennies dans les milieux universitaires, notamment américains, mais aussi dans la galaxie punk, hard-core, alternative. Tour d’horizon des concepts progressistes en phase d’incubation…
L’Incorrect.

Le véganisme, l’anti-spécisme sont des thèmes présents depuis longtemps dans le hard-core par exemple (à travers la mouvance Straight-Edge) tandis que les questions de genre, d’ultra-féminisme, de patriarcat et de privilèges blancs sont discutées depuis la fin 70 dans la sphère punk riots grrrl. Sans parler du monde LGBT++ qui représente un continent à lui tout seul. En observant les thèmes actuels abordés dans ces milieux interlopes, L’Incorrect peut ainsi émettre quelques hypothèses sur les absurdités sociétales que la gauchisterie va promouvoir dans les années à venir.

Celles auxquelles vous n’échapperez sûrement pas

LE TROUPLE : en tête du Top 50 de la connerie figure le Trouple. La notion monte dans l’échelle des abominations depuis des années et elle devrait exploser dans les temps à venir au nom de l’égalité. Vous connaissiez le couple comme tous les gens normaux ? Voici maintenant le « trouple » ou couple à trois. Sur le site de familles-lgbt.com vous pouvez d’ores et déjà télécharger un modèle de convention de trouple si le cul vous en dit. Cette revendication s’inscrit dans la thématique du polyamour car l’amour à deux ça craint.

LA FAMILLE CHOISIE : s’inscrit aussi dans cette revendication du polyamour. Alors là c’est tellement tordu que je ne suis pas sûr d’avoir tout compris : en gros cela veut dire que vous pouvez choisir votre famille dans toutes ses combinaisons. Il n’y a plus « papa, maman et les enfants » mais « papa, papa, la femme qui a accouché des enfants, celle qui a donné ses gènes aux enfants, les enfants qui peuvent ne pas être les vôtres, le voisin, un ancien compagnon qui a développé une affection pour les enfants, etc. » Dans certains milieux libertariens, cela va jusqu’à la possibilité pour chacun de choisir ses enfants ou ses parents. Vos enfants biologiques ne vous plaisent plus ? Vous pouvez échanger avec un copain !

La dynamique No Kid considère aussi que les blancs doivent faire moins de gosses pour laisser la place aux peuplades du Tiers-monde qui en font beaucoup beaucoup

PAS D’ENFANT : belle échappée depuis quelques années de la mouvance dite « no kid » ou « child free », ceux qui ne veulent pas d’enfant. Raison sociale (un gosse c’est la fin de la vie adulescente), économique (ça coûte cher) et, de plus en plus, écologique (ça pollue la planète). La dynamique No Kid considère aussi que les blancs doivent faire moins de gosses pour laisser la place aux peuplades du Tiers-monde qui en font beaucoup beaucoup. Cette galaxie recèle de multiples chapelles : les « stérilisés volontaires » (se faire stériliser définitivement à 18 ans, assez présent en Allemagne), les VHEMT (ceux qui prônent l’extinction de l’humanité pour « sauver la planète », mouvement lié à l’écologie profonde), les partisans de l’avortement post-natal (vous faites un gosse et puis vous le tuez si vous avez changé d’avis), etc.

LA LUTTE CONTRE LE CAPACITISME : thème qui monte tranquillou chez les dingos, le capacitisme ou le validisme sont l’expression d’un privilège des personnes non-handicapées physiquement mais aussi mentalement. La société s’est interrogée sur la place des handicapés dans la vie publique et c’est une bonne chose mais certains veulent aller plus loin en « cassant » la norme des personnes « saines mentalement ». Dans cette logique, les schizophrènes, les paranoïaques, les sociopathes et autres déglingués du ciboulot doivent être considérés, au nom de la « théorie de l’étiquetage », comme de simples variantes de la « neurodiversité ». Le concept est parti des parents d’enfants autistes mais, sous influence gauchiste tendance Foucault, elle s’est désormais étendue à toutes les maladies mentales. Enfermer un fou est devenu du « sanisme » (de « sain ») ou de la « psychophobie ». La scientologie est bien présente sur le créneau.

LA LÉGALISATION DES DROGUES : vieille revendication gauchiste, la légalisation des drogues, en commençant par celles dites « douces » devrait revenir sur le devant de la scène et bien gâter le cerveau de vos ados.

Lire aussi : Pour une fédération féministo-homosexuello-musulmano-indigène !

Celles auxquelles vous échapperez peut-être (mais rien n’est sûr)

L’INTERDICTION DE L’HÉTÉROSEXUALITÉ : présente dans certains milieux homos, mais ça risque d’être un peu dur.

LES « UNWASHED » : ceux qui ne veulent plus se laver, car se laver est une oppression et est « mauvais pour la planète ». Né chez les Travellers anglais genre Notre-Dame-des-Landes qui laissent une place aux crusties (les « croûteux ») en fin de convoi.

L’ANTIPILISME : chez les femmes qui considèrent l’épilation comme une oppression patriarcale. Ultra-présent dans les milieux gauchistes à moustaches !

Toujours dans les problématiques d’apparence : le piercing a été la mode des années 90, le tatouage à outrance celle des années 2000 et 2010, LA MODIFICATION CORPORELLE (se faire implanter des cornes, des clous, se faire couper la langue en deux, se faire scarifier, marquer au fer rouge, tatouer les yeux…) pourrait faire une belle percée chez Bernard et Monique, mais ça fait mal.

Enfin, en Allemagne existe une tendance de l’extrême gauche dite « ANTIDEUTSCHE » (anti-allemande) qui célèbre chaque année le bombardement de Dresde à la fin de la Seconde Guerre mondiale et appelle à la destruction de l’Allemagne (la même chose a existé au sein de la Nouvelle Gauche japonaise). Ce genre de chose n’existe (officiellement) pas encore en France mais vu l’air du temps, sait-on jamais…

One Reply to “« LES PROCHAINES ABSURDITÉS AUXQUELLES VOUS N’ÉCHAPPEREZ PAS » L’Incorrect.”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :