MEMORABILIA

Séparatisme : les écoles en première ligne ?

Scroll down to content

La Cour d’appel de Montpellier a condamné fin juillet le responsable d’une école clandestine de confession musulmane dans l’Hérault. C’est ce que nous apprenait il y a deux jours Le Figaro. Hasard du calendrier judiciaire, cette décision intervient alors que le ministre de l’Intérieur doit s’atteler à un projet de loi sur le séparatisme.

frontpopulaire.fr

Publié le 19 août 2020

 *****************

Alors qu’Emmanuel Macron affiche sa volonté de lutter contre le séparatisme qui se profile dans la société française, mais ne voyant pas, en même temps, de problème avec le communautarisme… cherchez l’erreur, Le Figaro nous apprenait récemment qu’une école clandestine montée dans les locaux d’une association musulmane avait dû fermer à Montpellier. Le responsable et son association écopant par ailleurs de 2 000 euros d’amende.

L’histoire commence au printemps 2017. Le parquet de Montpellier ouvre une enquête au sujet d’une école clandestine qui aurait vu le jour dans la ville. L’enquête révèle que la mairie a bien reçu une lettre du responsable l’informant de l’ouverture d’une école privée hors contrat pour la rentrée 2016, mais que le courrier du rectorat rappelant les règles à suivre par l’association était resté lettre morte. Le rectorat de Montpellier n’avait pas, dans ces conditions, validé l’ouverture de l’établissement.

A la rentrée suivante, les enfants sont installés dans des préfabriqués au sein de la grande mosquée du quartier de la Mosson. Les policiers constatent en décembre la présence de cinq enseignantes et de trente cinq enfants. Les locaux ressemblent à ceux d’une école classique avec salles de classe, emplois du temps, règlements affichés, alors que le responsable de l’association et les parents d’élèves soutiennent qu’il ne s’agit que de soutien scolaire.

La police découvre également plus de 360 000 euros sur les comptes de l’association AET ( Association pour un enseignement trilingue ). L’argent provient de particuliers, de sociétés et d’associations pour la construction de la future école hors contrat Amana, alors que le rectorat n’a toujours pas donné son feu vert.

Selon les informations du Figaro, le responsable d’AET et les parents d’élèves réfutaient par ailleurs tout communautarisme, précisant que l’association et la future école n’étaient pas confessionnelles. Un positionnement difficile à tenir semble-t-il car le quotidien nous apprend dans son article, que sur la page facebook du projet s’affichaient de nombreuses vidéos à caractère religieux avec, entre autres, des enfants récitant le Coran, et des appels aux dons via la participation de prédicateurs controversés. Et pour clore le chapitre : on y trouvait un appel à la « communauté musulmane » pour « l’ouverture de la première école musulmane de Montpellier et sa région ».

Il existerait en France aujourd’hui une trentaine d’écoles confessionnelles musulmanes dont trois seulement sont sous contrat passé avec l’Etat. Mais certains sites internet musulmans font état de plus d’une centaine d’établissements existant ou en cours de projet. L’enseignement confessionnel musulman reste donc très minoritaire en France si on le compare à l’ensemble des écoles confessionnelles privées sous contrat et à l’ensemble des écoles hors contrat.

Mais nous nous souvenons de ce qu’Edouard Philippe affirmait l’an dernier : « la lutte contre le communautarisme passe par la surveillance des écoles hors contrat ». Jean-Michel Blanquer lui, avouait carrément : « Nous avons un problème avec des écoles hors contrat, qui sont d’inspiration fondamentaliste islamiste ».

Front Populaire n’a pas enquêté sur cette école à Montpellier, nous rapportons simplement ce jour l’information diffusée par le quotidien Le Figaro. Un simple clic permet d’accéder au site de l’école sur lequel on peut noter des efforts de mise en scène notables à travers des vidéos. On a par ailleurs le sentiment que l’établissement est sur le point de voir le jour à la rentrée… Aucune allusion n’est faite à la décision de la cour d’appel.

Affaire à suivre ?25 commentairesMasquerCommenterVOUS AIMEREZ AUSSI 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :