MEMORABILIA

« Terrorisme islamiste, d’un défaitisme à l’autre ». Maxime Tandonnet.

L’esprit munichois semble maintenant inscrit dans les gênes de la Vème république comme il le fut dans ceux de la IIIème face au nazisme. Sauf à un redressement rapide , voire brutal, que certains réclament depuis longtemps, la lâcheté des dirigeants combinée à l’apathie des citoyens produira des catastrophes annoncées. Artofus.

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

Eternelle faiblesse des « démocraties », dans les années 1930 comme aujourd’hui. Et quand elles se réveillent, il est déjà trop tard. La bataille contre le terrorisme islamiste ou le djihadisme était perdue quand un Premier ministre français en 2015, en pleine terreur, déclarait « Il va falloir s’habituer à vivre avec le terrorisme », ces paroles défaitistes. L’attentat à l’arme blanche qui a fait deux blessés graves dans l’ex-quartier de Charlie hebdo est un signal dramatique: n’importe où, même en ce lieu les plus emblématiques, les tueurs peuvent frapper. Dans ce combat sans merci contre le mal absolu, une terreur qui a causé plus de 260 morts en cinq ans,  tout le nécessaire n’a pas été fait. La pacifisme d’hier est l’angélisme d’aujourd’hui. La France d’en haut, des élites dirigeantes ou influentes, médiatiques s’est abîmée dans la compromission: excuses envers les tortionnaires de Charlie (et du Bataclan) de la part de…

Voir l’article original 110 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :