MEMORABILIA

L’algorithme de Facebook censure une photo d’oignons jugée trop sexualisée ( ou: « Les robots vous ont à l’oeil, mais pas le bon »)…

Une publicité de l’entreprise canadienne de semences et d’engrais Gaze Seed Co a été bloquée par l’algorithme du réseau social car jugée «ouvertement sexuel». A VOIR !!!…

Par Le Figaro 9 octobre 2020.

Des oignons ont été censurés sur un compte Facebook
Des oignons ont été censurés sur un compte Facebook AFP

L’IA qui modère les publications de Facebook fait-elle de l’excès de zèle ? À en croire Jackson McLean, le directeur de Gaze Seed Co, une entreprise d’engrais et de semence basée dans la ville de St John’s à Terre-Neuve au Canada, la réponse est oui.

À LIRE AUSSI : Nouvelle campagne de manipulation pro-Trump démantelée sur Facebook

Une récente publication de son entreprise sur Facebook visant à faire la publicité de graines d’oignon a été censurée par le réseau social car jugée «ouvertement sexuel».

Le 3 octobre cette publicité de Gaze Seed Co a été censurée par Facebook car jugée «ouvertement sexuel»
Le 3 octobre cette publicité de Gaze Seed Co a été censurée par Facebook car jugée «ouvertement sexuel» Capture d’écran du compte Facebook The Seed Company by E.W. Gaze (publication du 3 octobre)

Facebook a depuis rectifié son erreur et l’annonce a fini par être publiée. Meg Sinclair, responsable des communications chez Facebook Canada a expliqué à la CBC que l’algorithme ne connaissait pas la variété d’oignons mise en avant dans la publicité :

«Nous utilisons une technologie automatisée pour empêcher de publier des contenus comportant de la nudité parfois, il ne différencie pas un oignon walla walla d’un, eh bien, vous savez…», confesse-t-il. «Nous avons restauré l’annonce et nous sommes désolés pour le problème rencontré par l’entreprise.» a-t-il regretté.

Le directeur de l’entreprise concernée a quant à lui été un peu désorienté quand Facebook a dépublié sa publicité . «Nous avons été informés l’autre jour que c’est une «image ouvertement sexuelle» qu’ils ont dû interdire du site», a déclaré Jackson McLean lundi à la CBC. «Je suppose que quelque chose dans les deux formes rondes pourrait être mal interprété comme des seins ou quelque chose comme ça, nu d’une certaine manière», a-t-il ajouté.

«Les produits dont la promotion est ouvertement sexualisée : les publicités ne doivent pas promouvoir des produits d'une manière sexuelle»
«Les produits dont la promotion est ouvertement sexualisée : les publicités ne doivent pas promouvoir des produits d’une manière sexuelle» Capture d’écran du compte Facebook The Seed Company by E.W. Gaze (publication du 3 octobre)

Le texte au-dessus de l’annonce, décrivant l’oignon comme étant «extrêmement sucré, doux et gros», a peut-être aussi été fatal à la publication.

À LIRE AUSSI : Facebook censure une photo d’une statue de Neptune pour nudité

Cette mésaventure a eu quand même le mérite de beaucoup amuser Jackson McLean (qui a pu par la même occasion s’offrir un joli coup de pub) «J’ai juste trouvé ça drôle», a-t-il indiqué. «Il faut avoir une imagination débordante pour regarder ça et en tirer quelque chose de sexuel car il n’y a aucun moyen de le confondre avec un truc sexuel». «Il faut espérer qu’une vraie personne puisse regarder la photo et décider qu’elle n’est pas du tout sexuelle», a-t-il ajouté. «Ce ne sont que des oignons.»

**********

PS: Je le trouve bien brave, ce Jackson McLean: moi, ça me terrifie que des machines puissent exercer une censure, et en plus en se gourrant lamentablement !!! Artofus.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :