MEMORABILIA

«Droite en sommeil»

Exigez le programme !!! Artofus.

**********

L’éditorial du Figaro 

9 octobre 2020

Par Vincent Trémolet de Villers

Vincent Trémolet de Villers
Vincent Trémolet de Villers Le Figaro.

– Les choses, au fond, sont assez simples. Emmanuel Macron n’est pas de droite. Sa généalogie politique est celle de la deuxième gauche. Rocard plus que Giscard. La suppression partielle de l’ISF, la réforme du code du travail, un discours sur le séparatisme ne font pas de vous l’héritier de Tocqueville ou de Georges Pompidou. D’autant que ces incartades ont pour pendant l’atonie sur l’immigration, l’écologie pénitentielle de Barbara Pompili, les embardées sociétales des députés de la majorité, la naïveté hugolienne du ministre de la Justice, les plaidoyers d’Amélie de Montchalin pour la discrimination positive…

Marine Le Pen, non plus, n’est pas de droite. Son obsession étatiste, ses illusions économiques (retraites à 60 ans, etc.), sa dialectique opposant un peuple naturellement vertueux à des élites intrinsèquement perverses empruntent à Rousseau et à Marx plus qu’à Raymond Aron…

Pourtant, si la droite cède à l’esprit de boutique, le plus sage serait de baisser le rideau. Pour les électeurs, les temps sont durs, la vie est courte et les courses de
petits chevaux, assommantes.

Mais si elle devient la force politique qui propose une vision, un imaginaire, un élan capable d’apaiser un pays à vif, si elle retrouve le savant mélange de liberté, d’autorité, de culture, sans lesquelles il n’y a pas de civilisation, un nouveau chemin s’ouvrira à elle. Cela exige un véritable renouvellement doctrinal.

L’alternative ne doit pas être: faire Macron en mieux, ou ressusciter le songe fillonniste. Augmenter le smic, ou baisser drastiquement la dépense publique. Il s’agit de penser la nation, le nouvel échiquier du monde, la dislocation sociale, la crise identitaire, la fin de l’autorité, les formes nouvelles du travail, l’innovation créatrice et la conservation protectrice… De faire la preuve aussi qu’une pratique réelle (pas seulement symbolique ou médiatique) du pouvoir est possible: un exécutif qui tout bonnement exécute.

Avant que se bousculent les candidats, on demande le programme.

**********

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :