MEMORABILIA

Cinq infographies sur les attentats islamistes en France depuis 2010

Scroll down to content

FRANCE

Dario Ingiusto et C.d.S., publié le 29/10/2020 L’EXPRESS

L’attaque au couteau ayant fait trois victimes ce jeudi à Nice est le quatrième attentat islamiste mortel de l’année 2020.

La France est une fois de plus endeuillée après une nouvelle attaque terroriste. Moins de deux semaines après l’assassinat de Samuel Paty décapité en pleine rue à Conflans-Sainte-Honorine, un homme a tué trois personnes ce jeudi à Nice en faisant irruption dans une église armé d’un couteau. L’assaillant a crié « Allah Akbar » lorsqu’il a été interpellé par les forces de l’ordre. 

L’Ile-de-France et Nice sont les territoires de France les plus marqués par les attentats qui se sont accélérés ces dernières années, surtout depuis la meurtrière année 2015. L’Express fait le point en cinq infographies sur les attentats islamistes qui ont touché le territoire national. 

La chronologie des attaques depuis 2010

Si 2010 et 2011 ont été des années épargnées par les attaques islamistes à caractère terroriste, l’année 2012 a été marquée par l’effroyable attentat perpétré à Toulouse et Montauban par Mohamed Merah. Une attaque qui a fait sept victimes, dont des enfants, parce qu’ils étaient juifs, et des militaires. 

LIRE AUSSI >> Attaque terroriste à Paris : la très difficile détection des profils isolés 

Trois ans plus tard, la France sombre dans une année noire qui s’ouvre sur les attentats de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher en janvier, et se termine par ceux du 13-Novembre. Depuis, pas une année ne s’est écoulée sans que la France soit victime d’une attaque terroriste. L’année 2020 en compte déjà quatre mortelles et deux ayant fait des blessés. 

2015, année la plus touchée 

L’année 2015 est pour le moment l’année qui a été la plus affectée par des attentats islamistes. Douze attaques ont été perpétrées cette année-là, contre quatre en 2018 et 2020, trois en 2012 (les trois attaques de Mohamed Merah), trois en 2016, deux en 2018 et une en 2019. 

Et la plus meurtrière

En plus d’avoir été le théâtre du plus grand nombre d’attaques, l’année 2015 compte aussi le plus grand nombre de victimes avec un total de 150 personnes tuées dans des attentats islamistes. 2016 en compte 89 avec les victimes de l’attentat au camion bélier à Nice le soir du 14-Juillet. L’année 2020 compte déjà sept victimes.  

Les forces de l’ordre, cibles privilégiées

Parmi toutes ces attaques traumatisantes pour les citoyens, la plupart, dix-huit d’entre elles, ont visé des forces de l’ordre ou de l’armée. Les événements festifs (terrasses, concerts, matchs de foot, défilé national…) ont également été une cible privilégiée des terroristes, tout comme les lieux publics (dans la rue, dans les transports…). Les lieux de culte chrétiens et juifs ont aussi été pris pour cibles, comme les médias. 

Paris et Nice, villes meurtries

Rien qu’à elles deux, l’Ile-de-France et Nice pleurent la majorité des victimes. La capitale et sa région en dénombrent 282 et la ville des Alpes-Maritimes, dont le triste bilan a encore augmenté ce jeudi, en compte 91. 

LIRE NOTRE DOSSIER COMPLET

L’attentat contre Charlie Hebdo le 7 janvier 2015

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :