MEMORABILIA

[Vidéo] L’extrême gauche “travaille pour faire en sorte que le métier de policier ne soit plus respecté”, estime Linda Kebbab

Scroll down to content

Par  Auteur. valeursactuelles.com / Lundi 30 novembre 2020 Image d’illustration. Photo © Robin Letellier/SIPA

Invitée de Jean-Jacques Bourdin sur BFM TV, la déléguée nationale du syndicat Unité SGP Police FO a dénoncé les manipulations de certains leaders politiques.

Au lendemain de la mise en examen de quatre policiers dans l’affaire Michel Zecler, la déléguée nationale du syndicat Unité SGP Police FO, Linda Kebbab était invitée de BFM TV ce lundi 30 novembre. La policière n’a pas manqué de dénoncer les images de violences intolérables, « qui nous font honte », a-t-elle détaillé, mais a déploré le climat de défiance autour des forces de l’ordre dans le pays. « Quel est le rapport que nous avons avec les forces de l’ordre aujourd’hui ? Nous avons la chance dans notre démocratie d’avoir une institution policière qui rassemble un fort taux de confiance de la population. Mais qu’est-ce qui nous dissocie d’une dictature ? C’est le taux de confiance qu’a la population dans sa police », rappelle Linda Kebbab. Et d’ajouter : « 68 ou 70 % aujourd’hui c‘est bien, mais c’est trop peu par rapport à ce qu’on a connu il y a quelques années. »
 
Et la raison est toute trouvée pour elle : la faute à certaines organisations politiques, dont l’extrême gauche, et ses militants et leurs leaders d’opinion « qui travaillent à faire baisser ce chiffre pour faire en sorte que notre métier ne soit plus respecté.

»https://platform.twitter.com/embed/index.html?dnt=false&embedId=twitter-widget-0&frame=false&hideCard=false&hideThread=false&id=1333316597424009216&lang=fr&origin=https%3A%2F%2Fwww.valeursactuelles.com%2Fsociete%2Fvideo-lextreme-gauche-travaille-pour-faire-en-sorte-que-le-metier-de-policier-ne-soit-plus-respecte-estime-linda-kebbab-126156&siteScreenName=Valeurs&theme=light&widgetsVersion=ed20a2b%3A1601588405575&width=550px

Peur dans les rangs de la police

La déléguée syndicale insiste sur le caractère « dramatique » de l’agression de Michel Zecler, qui met « tout le monde en émoi » parce qu’elle « n’est pas banale, régulière dans notre état de droit. » Mais selon elle, l’extrême gauche participe à les rendre « systémiques »« Des militants laissent croire que la police agit comme ça tous les jours », déplore-t-elle.
 
La policière a aussi rappelé que « la peur faisait partie de [notre] quotidien » en tant que forces de l’ordre. « Nous avons aussi une notion d’empathie dans notre action, n’en déplaise à ceux qui fustigent nos actions au quotidien […] On a peur tout le temps », décrit-elle. Elle a enfin dénoncé une « lecture mensongère » de l’article 24 de la loi sur la « sécurité globale ».

***************

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :