MEMORABILIA

Paradoxe: enseigner l’arabe contre le séparatisme. Maxime Tandonnet.

L’Etat central a lutté pendant longtemps pour imposer à toute la Nation une seule langue, au dépends des idiomes régionaux. C’était une évidence nécessaire, même si elle a parfois provoqué frustrations et nostalgies. Les tenants actuels du pouvoir entendent aujourd’hui donner, à rebours de l’Histoire nationale, un statut particulier à l’idiome d’origine d’une seule partie de la population: c’est lui reconnaître un privilège inacceptable dont les Bretons, les Corses, les Occitans et bien d’autres pourraient réclamer le bénéfice. Si l’on ajoute à ce privilège le statut notablement « à part » concédé par les autorités du moment à la religion de ce groupe particulier, nous sommes dans un processus de détricotage du tissu national, pour ne pas dire de soumission à l’une de ses composantes. Une telle démarche, dont la constitutionnalité reste à démontrer, ne saurait aller sans une consultation massive des électeurs !…Artofus.

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

« Ce que je veux faire, c’est pouvoir remettre l’enseignement de l’arabe: l’une des langues les plus parlées par ces jeunesses dans leur famille, pour éviter que ce soit détourné par d’autres mais aussi pour reconnaître cette part ». Parmi toutes les étrangetés, bizarreries, curiosités de notre époque, il y a celle-ci: la volonté élyséenne d’enseigner l’arabe à l’école pour lutter contre le séparatisme, c’est-à-dire le communautarisme. Soyons clair, la langue arabe, celle des empires Omeyyade et Abbasside, celle du Coran mais aussi des Mille-et-Unes nuits, parlée par des centaines de millions d’hommes et de femmes, la plupart sunnites mais aussi quelques chiites et quelques chrétiens (Liban, Egypte, Syrie) fait partie du patrimoine de l’humanité et elle est tout aussi respectable que les autres grandes langues de civilisation. Il est souhaitable qu’elle soit enseignée en France, comme option dans le secondaire et à l’université, exactement au même titre que les autres…

Voir l’article original 202 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :