MEMORABILIA

« Le Texas saisit la Cour suprême et porte plainte contre 4 autres Etats ! » L’édito de Charles SANNAT

Scroll down to content

(…Et cela nous concerne !….Artofus)

*****************

Si vous suivez les actualités en écoutant radio-Paris, ment, radio-Paris ment, Radio-Paris est allemand, vous n’ignorez pas que Trump est la pire des ordures jamais portée par cette planète, que même le petit Adolf était un prix de vertu par rapport à ce type et que Trump est évidemment très isolé, enfermé dans sa Maison-Blanche, plus personne ne veut lui parler, et que même qu’il va partir faire du golf en Floride.

Voilà pour le narratif officiel.

Sinon, de l’autre côté, aux Etats-Unis, il semblerait que cela ne soit pas aussi manichéen que ce que l’on veut bien nous raconter ici.

Je suis donc allé chercher pour vous cette information qui est parfaitement officielle. Ici la source sera Newsweek, un journal pas franchement « trumpiste » ni « complotiste ».

Que nous dit-il ?

Que (roulements de tambours) :

Le Texas vient d’engager une action en justice avec SCOTUS contestant les procédures électorales dans 4 États Swing

Le Texas poursuit la Géorgie, la Pennsylvanie, le Michigan et le Wisconsin devant la Cour suprême pour « irrégularités inconstitutionnelles » dans le processus électoral, affirmant que les États ont utilisé la pandémie de coronavirus pour justifier « l’ignorance des lois des États » en ce qui concerne le vote par correspondance.

Le procureur général du Texas, Ken Paxton, a intenté une action en justice mardi, alléguant que les quatre États swing ont violé les lois fédérales et étatiques en modifiant les procédures électorales. Les quatre États du champ de bataille énumérés dans le procès ont été la clé du chemin du président Donald Trump vers la victoire en 2016 et ont été vitaux pour sa candidature à sa réélection. Compte tenu du nombre de votes électoraux en jeu, les plaignants ont fait valoir que les États « détermineront le résultat de l’élection »…

Diantre !

C’est qu’il y aurait eu des fraudes et des irrégularités commises lors des dernières élections aux Etats-Unis… et c’est à peu près une certitude. Mais pour le moment il est difficile de se prononcer, tant la désinformation est importante, sur l’ampleur des fraudes et si ces fraudes sont de nature à remettre en cause les résultats.

Ce qui est certain en revanche, c’est que plusieurs Etats américains, et pas des moindre, ont changé les règles du jeu du vote, au mépris des règles, des lois et de la Constitution, notamment sur cette histoire de vote par correspondance a priori illégal et très cadré.

Ce qui a été massivement fait et donc inconstitutionnel, et cela est largement suffisant pour invalider les résultats, car, les votes par correspondance ont été massifs. Ils sont donc sans aucun doute de nature à remettre en cause le résultat final de l’élection.

En effet les responsables exécutifs et judiciaires des quatre États concernés sont accusés d’avoir apporté « des changements significatifs » aux règles électorales, une décision qui, selon les plaignants, « a supprimé » les mesures de sécurité pour les bulletins de vote par correspondance. Parmi les mesures qui, selon les plaignants, ont été supprimées figuraient la vérification des signatures, les exigences en matière de témoins, les observateurs du scrutin et les lieux de dépôt des bulletins de vote sécurisés autorisés.

Pour bien comprendre ce qu’il s’est passé et pour le résumer de manière simple et limpide, tout le monde pouvait aller voter, sans carte d’identité, sans avoir à prouver son identité, sans avoir à signer et sans qu’il ne puisse y avoir la moindre vérification possible pendant ou après le vote.

Jamais, ni dans aucun pays qui ne soit pas une dictature, les règles électorales permettent de telles choses.

Alors, oui, il y a un énorme sujet autour de la régularité de ces élections que cela plaise ou non, que vous aimiez Trump ou pas, ce n’est pas la question.

La question c’est d’avoir une démocratie qui repose sur un système électoral sécurisé et dans lequel tous les citoyens puissent avoir confiance.

N’imaginez pas que cela ne concerne que les Etats-Unis. Quand vous voyez Emmanuel Macron évoquer le retour du vote massif par correspondance, il y a évidemment de quoi frémir, surtout que les machines à voter, également dans notre pays, deviennent de plus en plus nombreuses.

*************

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :