MEMORABILIA

Haut-Karabakh : pendant que l’UE discute encore, Erdogan fête la victoire azerbaïdjanaise à Bakou

Scroll down to content

Guerre et paix

Par Morgane Bona , à Erevan

Publié le 10/12/2020 MARIANNE

Pour fêter sa « victoire » dans le Haut-Karabakh, le président azéri, Ilham Aliyev, reçoit en grande pompe le président turc, son principal allié. Une célébration qui se déroulera au moment même où le conseil européen des chefs d’Etats et de gouvernements débattra de sanctions à l’égard d’Ankara pour « sa rhétorique hostile ».

« Nous avons créé une nouvelle réalité. Nous avons gagné. Nous avons écrasé et chassé l’ennemi de nos terres. Le Karabakh est à nous », fanfaronnait mercredi Ilham Aliyev. Et pour fêter « dignement » ce qu’il considère aussi comme une victoire personnelle,  l’autocrate azerbaïdjanais a voulu faire les choses en grand. Ainsi une parade militaire avec pour principal invité d’honneur Recep Tayyip Erdoğan, se déroulera-t-elle aujourd’hui dans les rues de Bakou. Pour l’occasion, la capitale azerbaïdjanaise s’est parée d’une multitude de drapeaux de la Turquie et de l’Azerbaïdjan. Un groupe de soldats turcs défilera parmi les 3 000 militaires azerbaïdjanais, démontrant la coopération étroite entre les deux pays durant les 44 jours de guerre au Haut-Karabakh. Des festivités qui réjouissent par avance le « reis » .

Avant son départ hier soir, depuis l’aéroport d’Ankara, ce dernier avait fait une déclaration pleine de « promesses » pour son ami azéri. Féilicitant dans un premier temps « le peuple frère azerbaïdjanais pour sa victoire », le chef de l’Etat turc a également exprimé comment il envisageait le présent et l’avenir de cette région : « Aujourd’hui, le drapeau de l’Azerbaïdjan flotte dans le ciel du Haut-Karabakh. Nous avons soutenu l’Azerbaïdjan dès le premier jour. La Turquie maintiendra son soutien dans la reconstruction de cette région ».  Une phrase lourd de sens, Erdogan revendiquant une bonne fois pour toutes la contribution de la Turquie à la libération du Haut-Karabakh – s’arrogeant au passage une posture de vainqueur – et annonçant son intention ferme de s’y ancrer.https://7137d7f4792387d948dae0c834be9a70.safeframe.googlesyndication.com/safeframe/1-0-37/html/container.html

CRIMES DE GUERRE POTENTIELS

Côté Arménien, cela n’étonne personne. Gevorg, soldat volontaire durant la guerre, explique à Marianne : « Les troupes turques étaient déjà impliquées, avant et pendant la guerre. Aujourd’hui, ils officialisent leur présence. Cette visite pour une ‘célébration de la victoire’ c’est l’affirmation de leur impunité : leurs hommes continuent à tuer des arméniens et à décapiter des civils. De nombreuses vidéos le montrent. Leurs ‘courageux soldats’ tuent pour le plaisir. Et, Erdoğan et Aliyev pensent que personne n’osera s’opposer à eux ».

Tandis que des commissions d’enquête semblent se mettre plus ou moins en marche pour documenter ces crimes potentiels, l’UE continue de discuter. Impuissante durant le conflit entre arméniens et azerbaïdjanais, Bruxelles menace maintenant la Turquie de sanctions pour « sa rhétorique hostile » et ses activités en Méditerranée orientale. Le conseil européen des chefs d’Etats et de gouvernements débattra aujourd’hui du sort d’Ankara. Mais pour les sanctions, un consensus européen est nécessaire. Ce qui est loin d’être acquis : pas de raison donc de fléchir pour Recep Tayyip Erdoğan . La Turquie est parvenue à s’imposer sur le terrain caucasien, après avoir été écartée des négociations de cessez-le-feu, qui ont abouti à un accord signé, dans la nuit du 9 au 10 novembre, par Erevan et Bakou sous l’égide de Moscou. Début décembre, Russes et Turcs ont convenu de la création d’un centre conjoint d’observation du maintien de la paix. Movses Abrahamyan, qui a documenté cette troisième guerre au Haut Karabakh, analyse : « Sans la Turquie, l’Azerbaïdjan n’existe pas. Bakou est complétement sous le joug d’Ankara. C’est clair, la Russie a perdu le contrôle sur Bakou. Je suis préoccupé par le renforcement du rôle de la Turquie dans la région. Ce qui, évidemment, n’est pas souhaitable pour l’Arménie ».

******************

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :