MEMORABILIA

Trump évincé des réseaux sociaux: le Premier ministre polonais dénonce le «politiquement correct»

Par Le Figaro avec AFP. 12 janvier 2021

Le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki a dénoncé le «politiquement correct» des plateformes numériques après qu'elles ont banni Donald Trump de leurs réseaux sociaux.
Le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki a dénoncé le «politiquement correct» des plateformes numériques après qu’elles ont banni Donald Trump de leurs réseaux sociaux. OLIVIER HOSLET / POOL / AFP

Le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki a dénoncé ce mardi le «politiquement correct» des plateformes numériques qui ont banni le président sortant américain Donald Trump de leurs réseaux sociaux, et assuré que la Pologne se battrait pour une législation européenne protégeant la liberté d’expression sur ces réseaux.

À LIRE AUSSI :Le bannissement de Trump des réseaux sociaux ouvre un débat sur la puissance des Gafa

Mateusz Morawiecki, dont le gouvernement a affiché sa proximité avec le président américain sortant, a affirmé que le passé communiste de la Pologne était la raison pour laquelle «nous considérons toutes les tentatives de restreindre la liberté avec autant d’anxiété». Dans un post sur Facebook, Mateusz Morawiecki a estimé que l’objectif des plateformes numériques était «d’assurer le politiquement correct de la manière qui leur convient et de combattre ceux qui s’opposent à elles».

«Nous avons affaire de plus en plus à des pratiques qui appartiennent au passé. La censure de la liberté d’expression, domaine du totalitarisme et des régimes autoritaires, revient aujourd’hui … pour combattre ceux qui pensent différemment», a affirmé le Premier ministre polonais, du parti populiste de droite Loi et Justice (PiS), au pouvoir en Pologne. «Les algorithmes et les propriétaires des géants du numérique ne peuvent pas décider quels points de vue sont justes et lesquels ne le sont pas», a ajouté le chef du gouvernement, assurant que la Pologne soutiendrait une législation «appropriée» pour défendre la liberté d’expression en ligne au sein de l’Union européenne.

Le Premier ministre commentait la décision de Twitter et d’autres plateformes numériques de suspendre le compte personnel de Donald Trump après l’intrusion la semaine dernière de ses partisans dans le Capitole. La chancelière allemande Angela Merkel a jugé «problématique» cette éviction du président américain sortant des principales plateformes numérique qui a provoqué une certaine stupéfaction en Europe.

***************

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :