MEMORABILIA

CHEGA ! : LE PORTUGAL FAIT LE MÉNAGE

Scroll down to content

Un parti national-conservateur émerge dans le pays sur le modèle du RN et de la Lega.

PartagePartager sur facebook Partager sur twitter Partager sur linkedin Partager sur email

© André Ventura / Facebook Chega !

La droite populiste est à la veille d’une percée historique au Portugal. Fondé en avril 2019, le parti Chega ! (« Ça suffit ! ») ne compte pour l’instant qu’un seul parlementaire, son président André Ventura, jeune et dynamique député lisboète de 37 ans issu du parti de centre droit PSD. Il s’est d’ores et déjà porté candidat à l’élection présidentielle de 2021. Les enquêtes d’opinion lui attribuent une fourchette basse de 8 à 10 % des voix, ce qui constituerait une percée significative pour la nouvelle formation portugaise.

Chega ! que l’on peut rapprocher par certains côtés du parti populiste espagnol Vox, se présente comme un parti « national, conservateur, libéral et personnaliste ». Au niveau européen, le nouveau parti s’est affilié à la structure Identité et Démocratie (ID) portée au niveau continental par le Rassemblement national de Marine Le Pen et la Lega de Matteo Salvini.

Le lancement de Chega ! est la première tentative d’importance de renouer au Portugal avec une droite nationale et populaire depuis la Révolution des œillets de 1974, lorsque l’armée avait remplacé l’État corporatif hérité de Salazar par une démocratie. À la différence de l’Espagne, le Portugal n’a pas connu de réelle guerre civile au XXe siècle. Malgré son rejet par la gauche socialiste et communiste, la figure de Salazar reste assez populaire, notamment au nord du pays dont il était originaire. D’inspiration nationaliste et catholique, le salazarisme est mort de n’avoir pas su décoloniser à temps en Angola, au Mozambique, en Guinée et au Timor oriental, mais son souvenir est médiatiquement plus consensuel que le franquisme chez le voisin espagnol.

Lire aussi : Rue Salazar

Le 27 juin, plus d’un millier de militants de Chega ! battaient le pavé à Lisbonne pour protester contre les accusations de racisme dont font l’objet le Portugal et son passé colonial à la suite du mouvement « Black lives matter ». Précisons que, des systèmes coloniaux européens, le Portugal fut le seul fondé sur le métissage entre colons et indigènes, comme on peut encore aujourd’hui le constater dans la composition ethnique du Brésil. Le racisme répugne à l’esprit portugais : raison de plus pour dénoncer la chasse aux sorcières dont fait l’objet Chega ! Prêt à nouer des accords locaux avec la droite conservatrice, Chega agite de ce fait les instances PSD qui travaillent au niveau européen avec les LR et le CDU. Une tension certaine apparaît donc au sein du principal parti d’opposition à la gauche au pouvoir au Portugal. Les prochains mois seront décisifs concernant l’évolution du paysage politique portugais.

DEUX DÉPUTÉS MONARCHISTES AU PARLEMENT DES AÇORES

Le Parti populaire monarchiste du Portugal (PPM) fut fondé en 1974 par Gonçalo Ribeiro Telles qui vient de mourir le 11 novembre à l’âge de 98 ans. Il avait été ministre à la Qualité de la vie de 1981 à 1983 dans un gouvernement de centre droit. Le 25 octobre, les électeurs des îles portugaises des Açores ont envoyé deux députés monarchistes au parlement de cette région autonome située dans l’océan Atlantique. Sur la petite île de Corvo (460 habitants), Paulo Estavao, un enseignant de 52 ans, a été réélu sans difficulté député PPM, qui soutient les droits de la famille de Bragance au trône du Portugal. Il a obtenu 40 % des suffrages avec le soutien du CDS-PP (petit parti conservateur). La bonne nouvelle pour le PPM est qu’il est arrivé à faire élire sans alliance électorale son candidat Gustavo Alves, sur l’île de Flores (3 700 habitants) avec 18,2 % des voix. Sur l’ensemble de l’archipel, le PPM totalise en sa faveur 2 431 bulletins soit 2,34 % des suffrages exprimés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :