MEMORABILIA

Ce vaccin que la France passive a laissé filer ! Ivan Rioufol.

LE FIGARO, 3 février 2021. Ivan Rioufol.

************

Si ! Un vaccin contre le Covid a bien été conçu en France ! Mais c’est la Grande-Bretagne qui l’a acheté et le fabriquera prioritairement pour sa population, faute de réactivité de l’Etat français.

Cette histoire est celle de la société Valneva.L’exemple illustre l’état de délabrement de la politique de la recherche et de l’industrie de la santé, mais aussi l’incompétence des pouvoirs publics endormis. Non seulement l’Institut Pasteur a dû abandonner la course au vaccin, non seulement Sanofi a dû reconnaître son retard, mais la production du vaccin inactivé de Valneva (VLA2001), qui arrive à la phase terminale de ses essais, n’aura pas même éveillé la curiosité du gouvernement. Valneva est installée à Saint-Herblain, près de Nantes (Loire-Atlantique). Son premier actionnaire est le groupe Grimaud, basé à Roussay (Maine-et-Loire), près de Cholet. Franck Grimaud raconte, ce mercredi dans Le Parisien : « Moins de trois mois après avoir annoncé que notre vaccin allait bientôt entrer en phase de test, le gouvernement britannique nous a signé un premier contrat de précommandes. Au total (…) c’est plus de 1,4 milliard d’euros que le Royaume-Uni aura déboursé pour une livraison de 190 millions de doses ». Avec cet argent, Valneva a pu financer ses essais cliniques, la construction d’une usine en Ecosse et recruter 300 personnes…

Pourtant, le gouvernement français avait été tenu informé de l’avancement des essais. Christelle Morançais, présidente de la région des Pays de la Loire, explique dans un communiqué avoir écrit le 9 juin 2020 au ministre de l’Industrie « afin de l’alerter sur le formidable potentiel de la société Valneva ». Elle suggère alors de développer, en Loire-Atlantique, une filière de production française, avec l’aval de Franck Grimaud. Christelle Morançais : « Cette lettre et les relances qui ont suivi sont malheureusement restées lettre morte (…) C’est un terrible sentiment de gâchis et d’incompréhension qui domine face à cet échec français et européen. Il est indispensable que l’Etat fasse preuve de beaucoup plus d’agilité et de réactivité pour soutenir et défendre nos entreprises à la pointe dans la lutte contre le virus ». Mardi, Emmanuel Macron a promis un vaccin pour tous « d’ici la fin de l’année ». La France ira notamment quémander auprès de Moderna et d’AstraZeneca, deux firmes étrangères dirigées respectivement par Stéphane Bancel et Pascal Soriot : deux Français, qui ont dû quitter la France ankylosée pour poursuivre leur carrière. La biotech Valneva, elle, a prévenu : la France et l’Europe (sans la Grande-Bretagne) attendront… 2022.

************

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :