MEMORABILIA

L’ENA: vers quelques places réservées au concours externe (la suppression de l’école n’est plus d’actualité)

 Réservé aux abonnés

ANALYSE – En avril 2019, lors de la crise des «Gilets Jaunes», Emmanuel Macron avait dit souhaiter supprimer l’ENA. Ce n’est plus d’actualité.

Par Marie-Estelle Pech 10 février 2021, LE FIGARO

***********

La suppression de l’École nationale de l’administration (ENA) qui a formé de célèbres personnalités politiques françaises, n’est plus d’actualité. En avril 2019, Emmanuel Macron avait dit souhaiter la faire disparaître dans la foulée de la crise des «gilets jaunes». S’agissait-il de leur offrir un scalp? À l’occasion du «grand débat», les propositions de suppressions de l’école de formation de la haute administration avaient été nombreuses. Rien d’étonnant. Les hauts responsables de l’administration sont régulièrement les boucs émissaires de la société. Des politiques de tous bords, parfois énarques eux-mêmes, réclament aussi le démantèlement de cette école, créé en 1945, jugée poussiéreuse et insuffisamment attractive. Le juriste Frédéric Thiriez, à qui Emmanuel Macron avait commandé un rapport sur le sujet, avait proposé de créer une école des services publics dans laquelle passeraient, pendant un temps, les élèves de l’ENA, mais aussi ceux de l’École nationale de la magistrature et d’autres écoles du service public. L’énarchie, la magistrature et les directeurs d’hôpitaux avaient fait part de leur incompréhension. «Cela aurait été une véritable usine à gaz au coût explosif qui aurait mêlé des formations très techniques et trop différentes», raconte un membre de la Cour des comptes. «Je n’y ai jamais cru. Il faut bien recruter des hauts fonctionnaires. Macron avait bien vite cédé sur la suppression de cette école alors que ce n’était pas une véritable revendication extérieure mais plus un bouc-émissaire médiatique. L’ENA est déjà une école généraliste. Le sujet serait plutôt d’approfondir la formation.», argumente un administrateur civil. Sans parler de la marque «ENA»: est-il franchement utile de rebaptiser une école reconnue à l’étranger?, s’était-on ému en interne …

À LIRE AUSSI :L’ENA, grandeur et décadence, des Trente Glorieuses aux Trente Piteuses

La principale innovation réside dans le concours d’entrée: au concours externe, des places supplémentaires – de l’ordre de 15% – devraient être réservées à ces étudiants issus de la diversité, soit 5 à 6 places par an… Pas vraiment une révolution. Mais s’y ajoute un signe adressé aux «territoires»: les classes préparatoires «égalité des chances» devraient en effet aussi être plus accessibles au plan géographique. Elles ne nécessiteront plus de s’installer forcément à Paris et une ou deux grandes villes comme aujourd’hui. «La fonction publique est perçue par le Président comme un des vecteurs d’élévation sociale», rappelle-t-on dans son entourage. Difficile de ne pas saluer cette dernière mesure, comme le font les anciens de l’ENA.

À LIRE AUSSI :Face aux critiques, l’ENA réforme sa scolarité

Mais le sujet phare – et bien plus explosif – du rapport Thiriez devrait rester inabordé jeudi, assure-t-on au sein de l’exécutif. Ce volet est d’autant moins simple à mener qu’il entraîne en cascade la réforme d’une dizaine d’autres écoles et les carrières de tous les hauts fonctionnaires. L’idée de modifier le concours de sortie de l’ENA, l’accès aux grands corps et les carrières des hauts fonctionnaires pour les rendre moins figées n’est pas abandonnée pour autant, confie un haut fonctionnaire: «Emmanuel Macron n’aime pas les rentes de situation», souligne-t-il. Les conseillers d’État et autres hauts fonctionnaires bien classés à l’issue du concours de sortie continueront-ils à le rester toute leur carrière? Le gouvernement a encore la possibilité d’annoncer une réforme sur ce point par ordonnance d’ici le mois de juin. «Tout reste sur la table», assure-t-on au sein de l’exécutif.


» LIRE AUSSI – Zemmour: «La promesse républicaine c’est la méritocratie»

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :