MEMORABILIA

Dissolution de Génération identitaire : “C’est assez honteux de crier au fascisme partout”, pour Michel Onfray

Scroll down to content

 

Par  Auteur valeursactuelles.com / Vendredi 19 février 2021 Michel Onfray. Photo © BALTEL/SIPA

Interrogé sur plusieurs sujets lors d’une séance de questions/réponses, le philosophe a déploré les attaques contre le mouvement et n’a pas épargné le ministre de l’Intérieur. 

Le 13 février dernier, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin annonçait enclencher la procédure de dissolution de Génération identitaire, lui laissant dix jours pour « répondre au contradictoire », précisait le ministre. Depuis, la riposte s’est organisée, le groupe ayant décidé de manifester samedi 20 février à Paris. Interrogé sur le sujet sur son site internet, Michel Onfray a expliqué ce qu’il pensait véritablement de la dissolution du groupe, et notamment cette manie « honteuse », dit-il, de « crier au fascisme partout », en estimant que « Génération identitaire était des fascistes dangereux. »

Pour le philosophe, il existe des vraies menaces dans le pays, mais qui ne sont cependant pas prises au sérieux : « Je suis désolé mais il y a des images en permanence de gens qui sont dangereux, qui utilisent des balles, qui tirent sur des personnes, qui font des tirs de mortier sur des pompiers ou médecins […] et là, on a l’impression qu’il ne faudrait pas dissoudre telle ou telle association dans un quartier. »SUR LE MÊME SUJET Génération identitaire riposte contre sa dissolution

« Gérald Darmanin n’est pas la mesure intellectuelle de la civilisation »

Sur l’idée de fascisme en elle-même, Michel Onfray invite les gens à se renseigner sur l’essence même de la notion, à étudier Salazar, Franco, Mussolini ou Pétain, et « ils verront ce qu’était le fascisme ». Surtout, il fustige l’attitude du ministre de l’Intérieur qui a pris l’affaire personnellement : « Il faut arrêter de croire que quiconque ne pense pas comme soi est un fasciste. Quand Génération identitaire défend des idées, ce ne sont sûrement pas celles de Gérald Darmanin, mais Gérald Darmanin n’est pas la mesure intellectuelle de la civilisation. » https://platform.twitter.com/embed/Tweet.html?dnt=false&embedId=twitter-widget-0&frame=false&hideCard=false&hideThread=false&id=1362454508463419398&lang=fr&origin=https%3A%2F%2Fwww.valeursactuelles.com%2Fpolitique%2Fdissolution-de-generation-identitaire-cest-assez-honteux-de-crier-au-fascisme-partout-pour-michel-onfray-128712&siteScreenName=Valeurs&theme=light&widgetsVersion=889aa01%3A1612811843556&width=550px

Durant cette séance de questions/réponses avec les internautes, Michel Onfray s’en prend aussi au Défenseur des Droits coupable de laisser pourrir certaines situations, notamment dans les « zones de non-droit »« Rien n’est fait parce qu’on estime qu’on ne peut pas faire grand-chose », souligne-t-il, alors que ce même Défenseur des Droits plaide pour un « laisser faire ». 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :