MEMORABILIA

Le saccage de la culture. Maxime Tandonnet.

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

Lors d’un discours à Lyon, le 4 février 2017, le futur chef de l’Etat français déclarait: « Il n’y a pas de culture française. Il y a une culture en France. Elle est diverse ». Vaste programme… De fait une nation se définit par la rencontre de trois réalités qui se greffent sur un territoire: un peuple, un Etat et une culture (notamment sa littérature). Un peuple? En voie de décomposition sous la pression des flux migratoires sans assimilation et du communautarisme. Un Etat? Démantelé progressivement par les transferts de compétence à Bruxelles et aux juridictions, le saccage de la démocratie et la transformation de la politique en grand-Guignol narcissique. Mais il restait, comme socle de la nation, sa culture et en particulier la littérature. Or, cette dernière est désormais à son tour dans le collimateur. La langue est ravagée par diverses tentatives de sabotage dont la hideuse « écriture inclusive »

Voir l’article original 206 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :