MEMORABILIA

Nouvelles de LaREM (pour Atlantico, avec M. Edouard Husson)

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

Cinq ans après la création et quatre après l’arrivée au pouvoir d’un mouvement qui souhaitait sortir des cadres institutionnels de partis autant que du clivage politique, LREM est redevenu un parti qui est souvent montré du doigt pour sa très forte hiérarchisation (« députés gaudillots, playmobils ») et pour être entièrement construit autour des décisions et positions d’Emmanuel Macron. La décision de restructuration de celui-ci, en vue de la campagne électorale de 2022, autour de causes, de cellules, sur le modèle associatif, locales et hors de la stricte hiérarchie, est-elle compatible avec ce qu’est devenu le mouvement, ou s’agit-il irrémédiablement ou d’un effet de manche démocratique, ou d’un échec annoncé ?

Cette initiative est en effet fascinante par ce qu’elle révèle ou confirme : le naufrage de la politique française. En effet un parti politique a pour vocation de recueillir des attentes ou des inquiétudes populaires et de les convertir en projet…

Voir l’article original 465 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :