MEMORABILIA

La défense européenne en quête de «boussole»

 Réservé aux abonnés

Les Vingt-Sept se sont penchés, vendredi, sur les sujets de la défense et de la sécurité lors du Conseil européen virtuel entamé la veille.

Par Anne Rovan LE FIGARO, 26 février 2021

Les Vingt-Sept n’avaient pas parlé de défense et de sécurité depuis juin 2018. Ils se sont penchés sur le sujet vendredi matin, lors du Conseil européen virtuel commencé la veille. Avec l’objectif de se doter d’une «boussole stratégique» – équivalent d’un «livre blanc» – dans un an, en mars 2022. C’est du moins le souhait de Paris, puisque la France exercera début 2022 la présidence de l’UE et que «l’autonomie stratégique» du bloc est un sujet cher au président.

PériscopeNewsletter

Tous les jeudis

Votre vigie sur le monde. L’actualité internationale, ses soubresauts et ses transformations, sous la lunette de Philippe Gélie.S’INSCRIRE

À LIRE AUSSI :Bientôt une armée européenne?

«Depuis 2017, nous avons fait faire beaucoup de chemin à cette Europe de la défense avec la coopération structurée permanente, avec le lancement du Fonds européen de défense, la facilité européenne de paix, le lancement de l’initiative européenne d’intervention, a d’ailleurs déclaré jeudi soir Emmanuel Macron. Nous ouvrons maintenant un nouveau chapitre qui doit nous aider à nous projeter à l’horizon 2030 pour adapter nos outils actuels aux défis futurs et anticiper les nouvelles formes de menaces», a-t-il ajouté.

Faire face aux menaces

La première partie des travaux, consacrée aux menaces grandissantes auxquelles le monde est confronté, a été bouclée fin 2020. Et c’est sur l’autre volet, celui des réponses nécessaires pour faire face à ces menaces, qu’ont échangé les dirigeants des Vingt-Sept. Différentes dimensions doivent être analysées: les opérations, les capacités, les espaces contestés – cyber, maritime, spatial – ou encore les innovations du futur.

Concernant les capacités, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a souligné les efforts à accomplir pour réduire la «fragmentation» des équipements et améliorer leur interopérabilité. «Nous voulons promouvoir la capacité d’adaptation et la préparation de l’Union européenne à faire face efficacement à toutes les menaces et à tous les défis en matière de sécurité», indiquent les Vingt-Sept dans les conclusions de la réunion.

« Nous devons affronter les mêmes menaces et ni l’Europe ni les États-Unis ne peuvent le faire seuls »Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’Otan.

Alors que le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg, était, à sa demande, présent au début de la visioconférence, les Européens soulignent également leur «détermination» à renforcer leur partenariat avec l’Otan et les Nations unies. «Nous devons affronter les mêmes menaces et ni l’Europe ni les États-Unis ne peuvent le faire seuls», a expliqué le secrétaire général de l’Otan. «La complémentarité est la clef», a insisté le président du Conseil européen, Charles Michel, se plaçant dans la droite ligne du discours tenu par Joe Biden lors de la conférence de Munich sur la sécurité. Pas d’Otan forte sans UE forte.

Certains États membres, ceux qui sont les plus exposés à la menace russe, redoutent toutefois de voir l’UE gagner en autonomie et, au final, se désengager de l’Otan. «Quand Trump était à la Maison-Blanche et qu’on avait le Brexit, il y avait la prise de conscience que l’on devait prendre nos responsabilités. Avec l’arrivée de Biden, il y a une hésitation d’un certain nombre d’États membres de l’Est et d’une partie des responsables allemands qui estiment que l’on se fait peur», analyse un diplomate européen.

À LIRE AUSSI :Relance: la défense européenne, victime du compromis

Lors de la réunion, le dirigeant letton a porté le débat sur ce thème, avec le soutien de ses partenaires baltes et polonais. Il lui a été répété par Emmanuel Macron, notamment, que «l’autonomie stratégique» ne va pas à l’encontre de l’Alliance mais, au contraire, la renforce.

************

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :