MEMORABILIA

[Goldnadel] En 2021 les César applaudissent Traoré-la-fourchette, en 2020 ils conspuaient Polanski : adieu les cons !

Scroll down to content

L’acteur Jean-Pascal Zadi s’est fait remarquer vendredi soir, lors de la cérémonie des César, en rendant hommage à Adama Traoré. Photo © Bertrand GUAY / POOL / AFP

Par  Gilles-William Goldnadel Publié le 15/03/2021 VALEURS ACTUELLES

Le cinéma français tel qu’il est représenté par l’académie des César vient d’éteindre définitivement Lumière. Encore qu’il était d’ores et déjà au stade crépusculaire.

L’académie des César porte très bien son nom, tant son esprit académique, qui se caractérise par son conformisme bourgeois bohème, est arrivé à son point extrême. Très sincèrement, je pense aujourd’hui que l’acteur français moyen, très moyen même, n’impressionne plus grand monde. En dépit de ses efforts pathétiques, le spectateur ordinaire ne considère pas celui-ci comme disposant d’une intelligence, d’une culture ou d’une générosité extraordinaires. Je suis même persuadé qu’après la prestation de vendredi soir, il sera même assuré du contraire. Avec un excellent dossier à l’appui.

Après la prestation de vendredi soir, le spectateur ordinaire sera assuré que l’acteur français moyen ne dispose pas d’une intelligence extraordinaire

Souvenons-nous, l’an passé Adèle Haenel avait fait une sortie ostentatoire très remarquée et très appréciée pour protester contre l’hommage rendu à Dreyfus, au prétexte qu’il avait été réalisé par un Polanski dont chacun sait les égarements sexuels de sa jeunesse. Mlle Haenel, eut droit à des commentaires élogieux pour son intransigeance démonstratrice.

Cette année, un acteur coloré, dont je n’avais jamais entendu parler, et qui venait d’être récompensé, a cru devoir, sous les applaudissements, rendre un hommage appuyé à Adama Traoré. Au-delà du fait que la vérité judiciaire sur son prétendu calvaire policier soit parfaitement contestable et contestée et, au demeurant, en cours de contestation, chacun sait également que le défunt délinquant a été mis en cause pour avoir forcé l’un de ses co-détenus à pratiquer sur lui une fellation sous la menace d’une fourchette. J’ajoute qu’il ne s’agit pas d’une simple spéculation puisque la victime, ne pouvant plus s’en prendre à feu le précité, a obtenu une indemnisation judiciaire pour prix de son préjudice.

Il se trouve qu’en dépit de ce qui précède et qui ne constitue qu’un rappel aussi fastidieux qu’inutile d’une vérité qui n’a pu être dissimulée en dépit du manque d’entrain de la presse progressiste, il ne s’est pas trouvé dans la salle un seul participant suffisamment courageux ou intelligent pour manifester son étonnement par un simple sifflement. Un esprit chagrin mais averti du racisme contemporain serait conduit à en conclure qu’on pardonne à un mâle brun qu’on n’hésite pas à adorer ce que l’on ne tolère d’un mâle blanc qu’on n’hésite pas à brûler.

Un strip-tease transgressif au profit des intermittents du spectacle, bien plus choyés que beaucoup de travailleurs permanents

Pour le reste, nos bourgeois bohèmes narcissiques eurent droit, à titre complémentaire, aux péroraisons prolétariennes de Mlle Balibar en tailleur Chanel, aux plaisanteries scatologiques de Mlle Foïs, ainsi qu’à un strip-tease au profit de ces intermittents du spectacle, bien plus choyés que beaucoup de travailleurs permanents, et qui se voulait sans doute transgressif, par une dame à la fesse triste qui, l’an passé, s’en prenait courageusement aux blancs catholiques de droite. Elle s’appelle, je crois, Masiero et s’est fait un petit nom à la télévision. La seule chose de prémonitoire dans cette soirée crépusculaire qui signe l’agonie du septième art français et qui sera le mot de la fin : Mort aux cons !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :