MEMORABILIA

Repentance mémorielle : SOS Racisme vandalise les plaques de l’avenue Bugeaud

Scroll down to content

ARTICLE. Ce matin, l’association SOS Racisme a dégradé des plaques de rue portant le nom du général Bugeaud. L’association s’arroge un droit qui n’est pas le sien : car si la question de la disparition de l’affichage du nom du général peut légitimement se poser, ce n’est certainement pas à une association sans légitimité d’en décider.

Repentance mémorielle : SOS Racisme vandalise les plaques de l’avenue Bugeaud

Auteur: FRONT POPULAIRE, 19 mars 2021

La rédaction

Ce matin, dans le XVIeme arrondissement et aux alentours de 6h30, cinq militants et membres de l’association SOS Racisme ont organisé une séance de coloriage sur des plaques de nom de rue. Leur cible n’est autre que le général Bugeaudcible privilégiée des associations de gauche car accusé de porter une lourde responsabilité dans la mort de nombreux Algériens au XIXe siècle.

Devant l’absence de réactions de l’exécutif parisien, et bien que Laurence Patrice, adjointe à la mairie de Paris en charge de la mémoire, se soit déclarée il y a un mois favorable à un changement de nom de rue (dans le Monde Afrique, NDLR), les militants ont décidé de passer à l’acte. A l’époque, l’élue avait précisé que le changement de nom était compliqué à envisager pour plusieurs raisons : d’une part, parce que 500 adresses seraient concernées et d’autre part, parce qu’un autre nom serait alors à trouver. Traduction : officiellement, la mairie n’apprécie pas le nom de cette rue et officieusement, n’a pas l’intention d’en changer dans l’immédiat.

Telle semble en tout cas être l’analyse de SOS Racisme. Valentin Stel, l’un de ses membres, explique ainsi : « On a décidé de ne pas attendre une décision politique sur un changement de nom qui pourrait prendre du temps tant les résistances peuvent être fortes sur le sujet« . Alors les cinq militants ont décidé de couvrir les plaques d’inscriptions complémentaires au nom du général. Ce matin on pouvait lire en déambulant sur cette artère : “avenue du criminel Bugeaud », du « boucher Bugeaud » ou bien encore « avenue des enfumades ».

Un acte de vandalisme militant qui n’aurait rien à voir, selon eux, avec la fameuse “cancel culture” qui est sur toutes les lèvres, tant ses répercussions sans mesures effraient :“Il ne s’agit pas de venir vandaliser ou rebaptiser selon notre propre goût une avenue qui porte le nom de Bugeaud mais de venir préciser qui était ce personnage qui n’était rien d’autre qu’un criminel de guerre« , poursuit Valentin Stel, avant de préciser que “Cette personne aujourd’hui serait à La Haye”.

Le général Bugeaud n’était pas un enfant de cœur, de toute évidence. En cautionnant la technique de la « terre brûlée », mais également des enfumades (technique qui consiste à asphyxier des personnes réfugiées à l’intérieur d’une grotte), des razzias, des regroupements de populations, le général porte sur son dos la responsabilité de milliers de morts, souvent inhumaines. Mais alors, en quoi l’opération de SOS Racisme pose-t-elle problème, finalement ?

Une fois n’est (vraiment) pas coutume, c’est peut-être Sibeth Ndiaye, qui a su trouver les mots justes. Interrogée par Léa Salamé sur France Inter en juin 2020 alors qu’elle était encore porte-parole du gouvernement : “L’émotion nous pousserait parfois à faire des choses qui ne sont pas forcément en rapport avec la réalité historique”. En clair, ce sont aux élus, à qui le peuple a accordé un mandat et aux historiens qui ont travaillé la question, de choisir si les connaissances historiques justifient ou pas l’abrogation de certains noms de rues. Ce n’est en aucun cas le mandat d’une association, qui plus est en perte de vitesse.

*************

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :