MEMORABILIA

Jean Lénarque, vedette du week-end sur les réseaux sociaux

Scroll down to content

Un publicitaire angevin fait le buzz avec un vrai-faux Que sais-je ? sur l’attestation de sortie alors que la technostructure a encore frappé.

Le vrai-faux Que sais-je ? publie ce week-end par un internaute facetieux.
Le vrai-faux Que sais-je ? publié ce week-end par un internaute facétieux.

Par Nicolas Bastuck Publié le 22/03/2021 LE POINT

Avec ses quinze motifs de sortie étalés sur deux pages, ses zones de 1 à 30 kilomètres, ses renvois en petits caractères et ses astérisques alambiqués (« (*) les personnes souhaitant bénéficier de l’une de ces exceptions doivent se munir, s’il y a lieu, lors de leur déplacement hors de leur domicile, d’un document leur permettant de justifier que le déplacement considéré entre dans le champ de l’une de ces exceptions »), l’attestation de déplacement dérogatoire conçue samedi – et finalement abandonnée – pour les seize départements sous restrictions renforcées a suscité une avalanche de commentaires sarcastiques, sur Twitter et l’ensemble des réseaux.

Vraies-fausses scènes d’émeutes en Île-de-France et dans les Hauts-de-France pour se procurer les ramettes de papier nécessaires à l’impression de l’attestation (« pire que pour le PQ ») ; épidémie de migraine dans les zones concernées ; détournement des déclarations de Gilles Le Gendre (« Notre erreur est d’avoir sans doute créé une attestation trop intelligente »)… Les internautes s’en sont donné à cœur joie et les hashtags ont fleuri (#absurdistan #bureaucratie #paysdefou…), durant tout le week-end, pour railler ce chef-d’œuvre bureaucratique, ce monument courtelinesque, cette inventivité technocratique que le monde entier nous envie – comme le steak-frites et jadis la DS, les attestations de sortie en période de confinement font désormais partie du patrimoine français.PUBLICITÉ

À LIRE AUSSICoignard – La valse (étourdissante) des attestations

La palme de la drôlerie – et du nombre de partages – revient à la couverture d’un faux Que sais-je ?, la célèbre collection des Presses universitaires de France qui, en 120 pages, de la physique quantique à la girafe, se propose de faire le point sur tous les sujets (plus de 4 000 titres depuis sa création, en 1941 ; des centaines de millions d’exemplaires vendus). Destiné à se payer la tête des crânes d’œuf du ministère de l’Intérieur, de laquelle est sorti tout armé le document brocardé, ce pastiche est sobrement titré « Remplir l’attestation ». On retrouve sur sa couverture la boussole et l’étoile polaire qui constituent la signature graphique de la collection. Ce Que sais-je ? apocryphe est signé du bien nommé Jean Lénarque, dont le cursus se confond avec le patronyme, ce qui permet tout de suite de savoir à qui on a affaire.https://ebc29e6ec0a6b270f339a7b0e3616872.safeframe.googlesyndication.com/safeframe/1-0-38/html/container.html

Retweeté des dizaines de milliers de fois, ce détournement facétieux est, en réalité, l’œuvre d’un ancien publicitaire, François Roque. Diplômé des Arts et Métiers, ce professeur à l’École supérieure d’arts appliqués et design et à l’Université catholique de l’Ouest, blogueur, auteur de plusieurs ouvrages (un roman et une anthologie du cinéma), vit dans la région d’Angers. « J’ai fait ça en déconnant. je ne pensais pas que ça allait tourner comme ça. Ça m’a bien fait marrer », confie-t-il au Point. « Les Que sais-je ?, c’est toute mon adolescence. J’adore détourner de vieux trucs, ça m’amuse. Je ne saurais pas vous dire comment l’idée m’est venue, elle est arrivée d’un coup et la mise en forme m’a pris un quart d’heure », relate-t-il.

Après un Que sais-je ? sur l’attestation, à quand un Confinement pour les nuls ?

*****************

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :