MEMORABILIA

Haro sur l’Empereur ou la mémoire détournée.Maxime Tandonnet.

L’important, n’est-ce pas, c’est de bien se vautrer dans la fange et de démolir ce que nous sommes. Peu de peuples ( et même peut-etre aucun) seront descendus aussi bas que tout une partie du nôtre en ce triste moment de son Histoire. La « trahison des clercs » au cube, en quelque sorte….Artofus.

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

La tonalité générale que prend la célébration du bicentenaire de la mort de Napoléon est symptomatique de l’abrutissement de l’époque. Par exemple: « Napoléon a agi comme il l’a fait en toutes choses : sans affect, et sans morale. La Fondation pour la Mémoire de l’Esclavage (FME), en cette année du 200e anniversaire de sa mort, a publié vendredi une note sur le rétablissement de l’esclavage par Napoléon. C’était en 1802. Le futur Empereur – il n’était alors que Premier Consul – avait rétabli sans état d’âme l’esclavage aboli par la Révolution. Il avait même laissé s’instaurer un régime colonial plus ségrégationniste que sous la monarchie. Jean-Marc Ayrault, ex-Premier ministre et président de la FME, explique : Cette décision n’est pas un ‘accident de parcours’ mais s’inscrit dans sa pratique du pouvoir et dans son ambition impériale. » Les chercheurs, la presse et les médias dans leur majorité, détournent l’histoire en présentant Napoléon…

Voir l’article original 257 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :