MEMORABILIA

[Vidéo] Eric Zemmour à Manuel Valls : “Vous dîtes que le grand remplacement n’existe pas, mais dans votre ville il est achevé”

Scroll down to content

L’ancien Premier ministre faisait face à l’essayiste sur CNews dans Face à l’info, vendredi 2 avril au soir. Ils se sont opposés sur la notion “d’identité française”. 

Par  valeursactuelles.com Publié le 3 avril 2021 VALEURS ACTUELLES

Eric Zemmour. Photo © Alain ROBERT/SIPAPartager cet article sur FacebookTwitterLinkedIn

« Existe-t-il une seule histoire française ? Qu’est-ce que l’identité française ? ».

Autant de sujets débattus, vendredi 2 avril au soir, dans l’émission Face à l’info sur CNews entre Eric Zemmour et Manuel Valls.

L’essayiste, qui défend la France et sa culture corps et âme, a d’abord affronté l’ancien Premier ministre sur un sujet qui lui tient à cœur : sa ville, Evry dans l’Essonne.

Et il n’a pas hésité à lui rappeler une petite phrase prononcée en 2009 en pleine primaire du PS : « Je me souviens de Manuel Valls qui à Evry, voulait mettre quelques ‘blancos’ et quelques ‘whites’. Quand vous parlez du grand remplacement qui n’existe pas, en tout cas, dans votre ville il est achevé le grand remplacement. La preuve c’est que vous cherchez quelques blancs à mettre au milieu d’autres », lui assène-t-il alors que Manuel Valls nie en bloc.

Pour rappel, l’ancien Premier ministre avait créé la polémique en réclamant davantage de diversité et avait alors glissé : « Belle image d’Evry ! Tu me mets quelques Blancs, quelques whites, quelques blancos ! »

@ZemmourEric face à @manuelvalls :
« Je me souviens de ces images à la télévision vous baladant à Evry et réclamant quelques “blancos”. Vous dites que le “grand remplacement” n’existe pas, mais dans votre ville il est achevé. » pic.twitter.com/6ReS50SAYB

— Jules Torres (@JulesTorres17) April 3, 2021

Et Eric Zemmour de continuer : « Combien de villes comme Evry ? Je suis né à Montreuil, j’ai grandi à Drancy, dans le XVIIIe à Château Rouge. Ce sont des endroits uniquement maghrébins ou africains, largement islamisés. Et il y en a comme ça des tas ou en vérité nous ne sommes plus en France. Il n’y a plus de mœurs françaises », lâche-t-il, accusant Manuel Valls de « minorer » les faits. Selon lui, il n’y a pas de mauvaise répartition, « on le voit partout en France », et il cite l’exemple de Béziers où deux tiers des élèves seraient « des enfants maghrébins » dans certaines classes.

Une « posture hypocrite »

Plus loin, dans l’interview, l’essayiste a signifié à l’ancien Premier ministre qu’il n’avait pas compris sa comparaison dans son livre « Pas une goutte de sang français, mais la France coule dans mes veines »« Quand vous dites, et vous me mettez dans le même sac qu’Assa Traoré, je n’arrive pas à vous prendre au sérieux », lance Eric Zemmour lui reprochant d’être « dans une posture hypocrite » et de ne pas croire à ce qu’il dit. Le journaliste ne comprend surtout pas comment on peut mettre dans le même sac « celle qui veut détruire la France et celui qui veut la défendre ».

Mais surtout, Eric Zemmour entend rappeler à l’ancien ministre ce qu’est l’identité française. S’il admet que la France a toujours eu des apports d’influences d’autres pays, comme l’Italie par exemple, celles-ci étaient toujours « réappropriées par la France »« On refrancisait tous les influences, Louis XIV a refusé les plus grands sculpteurs italiens parce qu’ils étaient trop italiens. Il y a un génie français », lui rappelle-t-il. Avant d’accuser Manuel Valls d’utiliser ces influences dans le mauvais sens : « Vous dites ensuite qu’elle évolue. Non Monsieur Valls, vous utilisez les mots de nos adversaires, vous utilisez les mots des gens qui veulent détruire la culture française. Ce n’est pas qu’elle évolue, elle doit rester dans son génie », lâche Éric Zemmour.

Eric Zemmour : «On se réappropriait toutes ces influences, on re-francisait toutes les influences […] Vous utilisez les mots de ceux qui veulent détruire la culture française» dans #Facealinfopic.twitter.com/vgkEKSpomR

— CNEWS (@CNEWS) April 2, 2021

L’Europe, « une terre qui a été christianisée »

Un « refus de la culture française » qu’avait mis en avant Emmanuel Macron et qui fait toujours sortir de ses gonds Eric Zemmour. Pour terminer son argumentaire, l’essayiste cite Paul Valéry qui parlait de l’Europe comme « une terre qui a été christianisée, romanisée et a subi la discipline grecque » ; mais aussi la réponse du général de Gaulle à Alain Peyrefitte : « Il est bon qu’il y ait des Français bruns, noirs et jaunes, mais ils doivent rester une minorité parce que sinon ça ne serait plus la France. Nous sommes avant tout un peuple de race blanche, de religion chrétienne et de culture gréco-romaine. »

A LIRE AUSSI >> [Vidéo] Éric Zemmour à Aurélien Taché : “Vous avez un destin de soumis. Les Français qui sont là depuis 1000 ans ont construit ce pays”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :