MEMORABILIA

Laïcité, inégalités : les Français font plus confiance à Le Pen qu’à Macron

Scroll down to content

Pour la première fois, un sondage teste pour « Le Point » la crédibilité de la présidente du RN pour défendre les valeurs de la République. Détonnant.

Par Géraldine Woessner. Publié le 14/04/2021 LE POINT

******************

C’est une « révolution » pour le parti à la flamme. Dans un sondage réalisé pour Le Point par l’institut Ipsos et Sopra Steria, la crédibilité de Marine Le Pen apparaît, pour la première fois, en pointe sur un sujet brûlant : 36 % des Français lui font confiance pour défendre les valeurs de la République et la laïcité, contre 35 % à Emmanuel Macron

« Le coup de force est remarquable », souligne Brice Teinturier, directeur général d’Ipsos France. « À l’époque de Jean-Marie Le Pen, le parti considérait encore la République comme la gueuse. » Marine Le Pen l’a érigée en instrument de lutte contre les communautarismes. Sur d’autres éléments de confiance comparée, comme la défense du pouvoir d’achat ou la lutte contre les inégalités, elle fait désormais jeu égal avec le président, et les Français lui font davantage confiance pour assurer l’avenir du système de retraites. Si elle ne convainc pas sur la défense de l’environnement, un thème peu investi par le RN, elle écrase le chef de l’exécutif en ce qui concerne ses thèmes de prédilection que sont l’immigration et la délinquance.

« Normalisation ».

Quant à l’image de Marine Le Pen et du parti qu’elle représente, elle apparaît aussi de plus en plus  lissée . 53 % des Français considèrent ainsi que le Rassemblement national est « un parti dangereux pour la démocratie », en chute de 8 points depuis septembre, et 52 % le voient comme un parti « xénophobe ». « C’est une vraie fracture avec le passé », souligne Brice Teinturier, qui prévient toutefois des limites de cette « normalisation ». Pour les électeurs du PS (73 %), d’EELV (84 %) ou de LREM(89 %) et, dans une moindre mesure, pour ceux de La France insoumise (68 %), le RN reste une menace pour la démocratie. En réalité, Marine Le Pen se « désextrémise » essentiellement auprès des électeurs de LR, qui ne sont plus que 57 % à trouver le parti dangereux. « Il se passe clairement quelque chose du côté des électeurs LR, et cela valide sa stratégie d’aller vers la droite, analyse Brice Teinturier, même si ce sondage révèle aussi une fracture, puisque des pans entiers de la société conservent d’elle une image négative. » L’ancrage de la présidente du RN sur une base électorale solide est cependant réel : « L’époque où l’on votait pour Jean-Marie Le Pen sans vouloir de lui comme président, pour envoyer un signal, est bel et bien révolue. On observe aujourd’hui un vrai vote d’adhésion. » Le signe manifeste que la notion de « barrage républicain » contre le Rassemblement national a du plomb dans l’aile… mais n’a pas disparu.

Présidentielle 2022 : Le Pen peut gagner, selon près d’un Français sur deux Car c’est l’autre enseignement de ce sondage :  Marine Le Pen effraie toujours ! 76 % des Français redoutent que la France assiste à de fortes tensions sociales (manifestations, affrontements…) si elle était élue.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :