MEMORABILIA

Vidéo] Lyon : les rodéos se font désormais devant l’hôtel de ville, place des Terreaux

Scroll down to content

Une scène surréaliste s’est tenue samedi dernier, place des Terreaux à Lyon. Plusieurs individus y ont bravé le couvre-feu pour une séance de roues arrière sans casque.

Par  valeursactuelles.com Publié le 28 avril 2021

Capture d’écran vidéo Twitter.Partager cet article sur FacebookTwitterLinkedIn

Ce samedi 24 avril 2021, au mépris du code de la route, du couvre-feu en vigueur et des règles élémentaires de savoir-vivre en ville, plusieurs individus se sont retrouvés place des Terreaux à Lyon, sous les fenêtres du maire EELV de la ville, Gregory Doucet, comme le rapporte Lyonmag.com

Ils ont pu en toute impunité faire rugir leurs motos cross, les cabrer en roue arrière, et ce sans casque, sur la plus grande place du centre-ville. Dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux, on voit que ces individus ont pris soin de retirer leurs plaques d’immatriculation avant de transformer la place piétonne en un circuit acrobatique pour motos.

A LIRE [Vidéo] Lyon : rodéo sans casques place Bellecour, la police préfère ne pas intervenir

Bonjour @Gregorydoucet, des rodéos sauvages ont lieu sous les fenêtres de vos bureaux à l’hôtel de Ville. Après Bellecour, le sentiment d’impunité mène ces individus au pied de la mairie centrale. Vous comptez agir ? Plainte ?

Cc @prefetrhone @MohamedChihi007@AudreyHenocquepic.twitter.com/nyIbubelhV

— MEHDI AIFA (@Mehdi_Aifa_AJR) April 28, 2021

Un sentiment de déjà vu

On se souvient comment le mercredi précédant, un groupe d’individus semblable avait été filmé par des habitants abasourdis, réalisant place Bellecour (2e arrondissement de Lyon) le même type d’acrobatie, à grand renfort de dérapages et sans avoir plus de casques que ceux de samedi.

La police lyonnaise, pourtant avertie à de multiples reprises, n’a pas réussi à identifier les auteurs, qui ont échappé aux caméras des vidéos surveillance. Selon une source à la DDSP (Direction Départementale de la Sécurité Publique) du Rhône, relayée par Lyonmag, « il était impossible de savoir où ils étaient partis ». 

Aucune intervention n’a donc été déclenchée.

*********************

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :