MEMORABILIA

Terrorisme et immigration : vers l’union des droites contre le camp du déni ?

Scroll down to content

Alors que La France Insoumise et La République En Marche s’entêtent à nier tout lien de causalité entre terrorisme et immigration, Les Républicains et le Rassemblement National brisent le tabou à l’unisson. Alliance de circonstance ou terreau de l’union des droites ? Prise de température. 

Par  Nicolas Clément. Publié le 1 mai 2021 VALEURS ACTUELLES

Marine Le Pen, présidente du Rassemblement National. Photo © Alain ROBERT/SIPAPartager cet article sur FacebookTwitterLinkedIn

Le serpent de mer de la lutte contre le terrorisme est de retour : “Y aurait-il un lien entre immigration et terrorisme ?”, s’interroge-t-on avec candeur parmi les politiques. Pour Valérie Pécresse, c’est oui. « Il y a un lien, notamment avec l’immigration la plus récente », a admis la présidente de la région Île-de-France, dimanche dernier sur Europe1« Il faut cesser de nier. »

Le réveil des Républicains

Un mot d’ordre suivi par une frange non-négligeable des Républicains, qui semble enfin s’être rendue à l’évidence. « Il y a un lien entre une certaine immigration, en particulier la plus récente, et le terrorisme », a également reconnu Rachida Dati, maire LR du 7e arrondissement de Paris, dans le Journal du Dimanche. Une déclaration à marquer d’une pierre blanche pour l’ancienne Garde des Sceaux, qui affirmait 13 ans plus tôt que « l’’une des forces de la France » était « sa diversité », dans un discours donné au dîner du Crif. Même scénario pour Guillaume Peltier, vice-président du parti, qui assumait « ne pas avoir de la société française une vision à l’aune de la préférence nationale » en 2018, sur le plateau de Zemmour & Naulleau.

Lire aussi : [Vidéo] Philippe de Villiers : “Ceux qui refusent de faire le lien entre immigration et terrorisme ont du sang sur les mains. Ce sont des collabos »

A rebours de son habituel discours d’équilibriste, l’ancien bras-droit de Laurent Wauquiez a jugé dimanche sur France3 que l’attentat de Rambouillet était « le résultat de la lâcheté et de la soumission de nos gouvernants sur le terrorisme et la sécurité », ajoutant au passage qu’il fallait « dès aujourd’hui, de façon radicale, stopper toute immigration ». Qui n’eût jamais imaginé que l’homme ayant décrié la transformation des Républicains en « un petit parti conservateur », n’en viennent un jour à adopter de telles positions sur les questions régaliennes…

Ces gens ont constaté que le tabou avait sauté dans le débat intellectuel et médiatique.

C’est à croire que les lignes bougent parmi les héritiers de l’UMP. Et Peltier n’est pas le seul à le comprendre. A la liste des résistants de la dernière heure s’ajoute également le jeune Aurélien Pradié, secrétaire général de la vieille maison gaulliste : « La réalité des passages à l’acte pousse à faire le lien avec l’immigration », s’est-il écrié dans Le Monde. Qu’il semble loin, le temps où le député du Lot déplorait que la droite « se concentre trop sur la sécurité et l’immigration » …

Le Rassemblement National en embuscade ?

« On se demande comment ils ont fait pour ne pas voir pendant des années, ce qu’ils découvrent à quelques mois des échéances électorales », ironise Gilbert Collard, eurodéputé Rassemblement National, rappelant non sans amertume qu’une certaine droite a longtemps conspué le parti de Marine Le Pen pour avoir clamé publiquement cette vérité qui dérange. « Ces gens ont constaté que le tabou avait sauté dans le débat intellectuel et médiatique, surenchérit Gilles William Goldnadel, avocat et chroniquer à Valeurs actuelles. Ils doivent donc s’y adapter par intérêt électoral. » Reste à savoir si le RN transformera cette victoire idéologique en triomphe politique.

Réclamée depuis plusieurs années par une poignée de conservateur, “l’union des droites” reste encore aujourd’hui de l’ordre du fantasme. Mais l’actualité des derniers mois, marquées par la crise du coronavirus et une série d’attentats retentissants, pourrait bien précipiter un dialogue inespéré entre le Rassemblement National et des Républicains qui se droitisent à la vitesse grand V. « Une partie des électeurs et même des élus LR ne veulent pas devenir les supplétifs de Macron, devine Nicolas Bay, vice-président du groupe Identité et Démocratie au Parlement Européen. Sans doute seront-ils amenés à rejoindre une recomposition politique, à laquelle le RN les invitent au demeurant. »

Les Républicains ont perdu leur boussole.

Et ladite “recomposition” semble déjà prendre forme dans les couloirs de la Boulè strasbourgeoise. « J’entretiens une sympathie, une amitié et un grand respect pour Nadine Morano », nous glisse d’ailleurs Collard, n’hésitant pas à faire du pied à sa collègue du PPE, ancienne ministre déléguée chargée de l’Apprentissage et de la Formation professionnelle, sous Nicolas Sarkozy. Maintenant que la président du RN a bazardé le pan anti-européen de son programme et que la droite a enfin franchi le Rubicon sécuritaire, quelles barrières pourraient encore s’ériger entre les deux partis ? « On voit bien que les Républicains ont perdu leur boussole, confirme un proche du ministère de l’Intérieur à Valeurs actuelles. Tant du point de vue économique, comme le confirment les récentes propositions de Guillaume Peltier, que sur les sujets régaliens. »

Lire aussi : [Saint Clair] Comprendre le lien entre terrorisme et immigration

L’affaire serait-elle donc pliée ? Rien n’est moins sûr… C’est en tous cas que qu’affirme Julien Aubert, député LR du Vaucluse, selon qui “l’union des droites” demeure une « vue de l’esprit ». « La stratégie de Le Pen est de devenir un leader de droite comme les autres, mais la sécurité et l’immigration ne sont pas les seuls enjeux en France », explique-t-il, soulignant que les questions des « retraites, du logement et du pouvoir d’achat », pourraient encore constituer des clivages décisifs entre les bleus marines et les bleus. Rien en tous cas qui puisse entamer la détermination de Gilbert Collard : « Des ponts se dressent et des pont-levis s’abaissent, constate-t-il. Soit le tabou cède, soit LR disparaîtra. »Lire les commentaires (0)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :