MEMORABILIA

ENQUÊTE : POURQUOI SEUL 1% DES INFRACTIONS ABOUTIT À DE LA PRISON FERME ?

Scroll down to content

Ces dernières années, l’insécurité en France a atteint des niveaux terrifiants. Derrière le craquèlement du vernis multiculturaliste se cache une institution judiciaire laxiste qui a décidé de ne plus punir ceux qui doivent l’être. Enquête.

PartagePartager sur facebook Partager sur twitter Partager sur linkedin Partager sur email

© DR

Béatrice Brugère est secrétaire générale de l’un des trois syndicats représentatifs de la magistrature, Unité magistrats SNM-FO. Mais il se présente comme le seul indépendant de tout parti, chapelle ou groupement philosophique. Vous pouvez donc subodorer que ses membres ne sont pas obligatoirement de gauche ou francs-maçons. Il y a donc au sein de l’appareil de la Justice des gens qui sont prêts à prendre le risque d’affronter l’idéologie de la gauche.

C’est le cas de Mme Brugère.

In fine, en 2018, seules 101 431 personnes ont été condamnées à des peines de prison ferme, c’est-à-dire 1% du total des infractions

Face à la proclamation de notre ministre que la Justice traite 90% des cas qui lui sont présentés, elle a analysé les chiffres de l’INSEE relatifs à la justice parus le 27 février 2020. Ils disent que, hors amendes, plus de 10 millions d’infractions pénales sont constatées au travers de mains courantes ou dépôts de plainte.

Plus de la moitié est refermée d’office par la police ou les services des procureurs.

Les parquets ne traitent que 4,2 millions d’affaires. Les deux tiers ne font l’objet d’aucune poursuite, essentiellement car l’auteur des faits n’est pas identifié.

Il reste 1,3 millions d’affaires à poursuivre. Et 90% d’entre elles font l’objet d’une réponse. Lorsque M. Dupond-Moretti nous vante les résultats mirifiques de son ministère, il ne parle que de 10% des infractions, celles qui font l’objet d’une poursuite. C’est comme si un centre de tri postal perdait 90% des lettres de son dépôt, et qu’il vous disait fièrement : « Je distribue 90% des lettres que je n’ai pas perdues ». Cela vous en dit beaucoup sur la hauteur de vue de notre ministre. Mais ce n’est pas tout.

Donc, 1,3 millions d’affaires sont poursuivies. 36% font l’objet d’une alternative du type rappel à la loi. Un procureur ou un flic vous engueule et vous sortez. 5% se transforment en composition pénale (amende, stage, remise provisoire du permis, etc).

Seuls 47% des affaires sont poursuivis au tribunal, soit 611 000 affaires, 6,1% du nombre total des infractions. Bravo monsieur le ministre !

En 2018, les tribunaux ont prononcé 550 000 condamnations. Ah quand même.

Sauf que Dupond-Moretti et ses prédécesseurs veulent enfermer le moins possible. C’est un choix politique, rappelle Brigitte Brugère.

Alors les peines ont lieu en milieu ouvert. Il s’agit des mesures alternatives à l’incarcération : sursis avec mise à l’épreuve, semi-liberté, placement, etc. 

In fine, en 2018, seules 101 431 personnes ont été condamnées à des peines de prison ferme, c’est-à-dire 1% du total des infractions.

Lire aussi : Enquête : qui chez France Télévisions a censuré Charlotte d’Ornellas ?

Tout cela coûte au peuple français 86 milliards d’euros par an. Il en faudrait beaucoup plus. Car la France ne compte que 60 000 places de prison, pour une population enfermée de 81 250 personnes en 2019, et 179 408 personnes faisant l’objet d’une mesure en milieu ouvert.

Si la justice se met à condamner non plus 1%, mais 2% des affaires poursuivies, il faudra doubler le nombre des places de prison. Comptez 50 milliards d’euros. Et ainsi de suite si nous montons à 3% ou 4%. Les budgets deviendront délirants.

C’est le signe que le problème n’est pas solvable avec le logiciel de la gauche.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :