MEMORABILIA

L’Élysée refuse de rendre publics les bulletins de paie d’Emmanuel Macron

Scroll down to content

FRONT POPULAIRE. 14 mai 2021

ARTICLE. L’Élysée et Matignon ont refusé de communiquer les bulletins de paie du président de la République et du Premier ministre. Une fin de non-recevoir qui fait tache alors qu’Emmanuel Macron avait promis de rendre transparente la rémunération des élus lors de sa campagne en 2017.

L’Élysée refuse de rendre publics les bulletins de paie d’Emmanuel Macron

Auteur

La rédaction Publié le 14 mai 2021

Circulez, il n’y a rien à voir. C’est, grosso modo, ce qu’a répondu l’Élysée à la demande d’une chercheuse membre de l’Observatoire de l’éthique publique, cherchant à connaître les bulletins de salaire du président de la République.

Lucie Sponchiado, chercheuse en droit et membre de l’équipe scientifique de l’Observatoire de l’éthique publique, cherchait à voir comment « le régime indemnitaire du président de la République, modifié en 2007, puis en 2012 (…) avait été concrètement mis en œuvre ».

Réponse du cabinet présidentiel, et en l’occurrence de son directeur Patrick Strzoda : les bulletins de paie ne seront pas envoyés, car« une fois [l’] occultation protectrice de la vie privée réalisée, il en ressort que seuls subsistent les éléments déjà publics de cette rémunération ».

La chercheuse pensait pourtant être dans son plein droit en demandant ces documents. En effet, la Commission d’accès aux documents administratifs chargée de « faciliter et contrôler l’accès des particuliers aux documents administratifs » avait rendu un avis favorable à sa demande tant que « les mentions relevant de la vie privée, en particulier celles liées à la situation familiale et personnelle et à la situation fiscale du président de la République »étaient masquées.

Peu importe pour le cabinet de Macron. Le salaire du président fait « l’objet d’un contrôle annuel de la part de la Cour des comptes (…) ». Ce salaire est en effet défini par le décret n° 2012-983 et estimé à plus de 15.000 euros par mois. Patrick Strzoda a ainsi répondu à la chercheuse : « Dans ces conditions, la communication des documents sollicités apparaît inutile pour vos travaux de recherche ».

Non seulement il est étonnant que le cabinet du président sache à la place de la chercheuse ce qui est utile et inutile pour elle, mais il est suspect que l’Élysée refuse de rendre le public le document si, justement, il n’y a rien « d’important » (informations déjà publiques) dessus.

En tous cas, même son de cloche du côté de Matignon selon Lucie Sponchiado : impossible de voir les bulletins de paie du Premier ministre.

Ce véto est d’autant moins recevable que ce n’est pas la première fois qu’il y a des zones d’ombres sur les revenus d’Emmanuel Macron.

Déjà en 2017, lors de la campagne présidentielle, l’association anti-corruption Anticor avait saisi la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique (HATVP) au sujet de la déclaration de patrimoine du candidat à la présidentielle qui faisait état d’un patrimoine bien inférieur aux 2,8 millions d’euros perçus en tant que banquier chez Rothschild.

Pire, lors de sa campagne présidentielle, Emmanuel Macron avait promis la « transparence de la vie publique », s’engageant à rendre « transparente la rémunération » des élus pendant son mandat. Visiblement, cela ne s’applique pas à sa personne.

En attendant, un recours devant le tribunal administratif de Paris a été déposé.

**********************

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :