MEMORABILIA

États-Unis : la maire démocrate de Chicago n’accorde plus d’interview qu’à des journalistes de couleur

Scroll down to content
VALEURS ACTUELLES. 20 Mai 2021



Traditionnellement, comment appelle-t-on le fait d’exclure quelqu’un du fait de sa couleur de peau ? Du racisme ?

Eh bien non : pour les démocrates américains, ce n’est rien d’autre qu’une nouvelle preuve de leur combat pour “l’égalité”.

À Chicago, la maire afro-américaine et lesbienne Lori Lightfoot a envoyé mercredi un courriel aux principaux médias couvrant l’actualité de la capitale de l’Illinois.
Tant que ces derniers ne feront pas plus d’efforts pour engager des « personnes de couleur » dans leur rédaction, la maire n’accordera plus d’interview à des journalistes blancs.

Pour justifier cette décision discriminatoire, Lori Lightfoot a rappelé que « la diversité et l’inclusion sont obligatoires » au sein de toutes les institutions américaines à l’heure où le pays fait face à une « reconnaissance historique de l’existence du racisme systémique ».

Du côté des journalistes locaux, les réactions sont plus que mitigées. Gregory Pratt, reporter latino-américain pour le quotidien Chicago Tribune, a exprimé son désaccord sur Twitter.

Il avait demandé un entretien à la maire démocrate, qui avait accepté puisqu’il est considéré comme une “personne de couleur” par ce racisme qui ne dit pas nom, mais il a annoncé qu’il l’annulerait si elle ne revenait pas sur sa décision. « Les politiques n’ont pas à choisir ceux qui ont le droit de les couvrir », conclut-il. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :