MEMORABILIA

THAÏS D’ESCUFON : « NOTRE ASSOCIATION VA RÉVÉLER TOUTES LES CENSURES SUR L’IMMIGRATION ET L’ISLAMISATION »

Scroll down to content

Après la dissolution de Génération identitaire confirmée par le Conseil d’État, Thaïs d’Escufon, l’ancienne porte-parole du mouvement, se lance dans un nouveau combat.

Avec son association, elle compte dénoncer la censure sur le thème de l’immigration.

PartagePartager sur facebook Partager sur twitter Partager sur linkedin Partager sur email

© Capture d’écran YouTube

Vous avez récemment créé l’Association de soutien aux lanceurs d’alerte (ASLA). Dans quel but ?

Le but de l’ASLA sera de relayer toutes les censures sur les thématiques d’immigration et d’islamisation. Fort simplement, l’association nous a permis d’être le relais de la première audience devant le Conseil d’État pour la dissolution de Génération Identitaire. Ç’a été également le cas quand d’anciens militants identitaires avaient fait une campagne d’affichage pour alerter sur l’élection du maire anciennement fiché S Abdelaziz Hamida à Goussainville. Ces militants avaient subi une menace de perquisition puis un procès. C’est typiquement le genre de personnes que nous voulons défendre et qui nous permettent de continuer de nous exprimer sur la répression judiciaire et la censure qu’a subie Génération identitaire. L’association ne va cependant pas se limiter à ce profil de lanceurs d’alerte, et aidera tous ceux qui auraient besoin d’une aide juridique sur ces thématiques.

De qui êtes-vous entourée pour ce projet ?

Il y a des anciens militants de Génération identitaire mais aussi des juristes et des avocats.

Il y a certains sujets sur lesquels malheureusement ce n’est pas une question de « bien dire les choses » ou non. La vérité elle-même dérange

Vous dites que cette association ne sera pas un « mouvement activiste ». Quels seront ses moyens d’action ?

Effectivement, c’est une association qui n’a pas de structure militante. Nous proposons une aide juridique. Il s’agit aussi de procurer une aide morale. Nous pouvons aussi proposer notre réseau en fonction des besoins des lanceurs d’alerte. Le but est également de communiquer sur les procédures judiciaires de lanceurs d’alerte qui n’auraient pas assez d’écho médiatique. Enfin, il peut s’agir d’une aide financière.

Comment comptez-vous alerter face à la censure ?

Nous avons actuellement un site qui donne la possibilité de signaler la censure d’un compte. Toute personne qui veut prendre contact avec nous peut le faire par le site. On a aussi lancé une chaîne YouTube, c’est d’ailleurs celle qui a relayé la vidéo de lancement. Je serai, quant à moi, porte-parole d’ASLA et m’exprimerai donc sur Génération identitaire dans ce cadre-là pour informer des procédures et autres activités puisque nous ne pouvons plus nous exprimer en tant que Génération identitaire.

Dans votre vidéo, vous dites être victime de censure par les GAFAS. Faut-il utiliser des réseaux alternatifs ?

À titre personnel, je recommande d’utiliser Telegram. Mais les gens qui vont sur ce réseau sont, en général, politisés et donc conscients de la présence de la censure. Pour autant, nous nous devons de continuer d’utiliser les réseaux « mainstream » pour toucher un public qui n’aurait pas franchi le pas en basculant sur Telegram et sur lequel nous pouvons avoir une certaine influence.

Lire aussi : Robert Ménard : « La dissolution de Génération identitaire est un abus de pouvoir »

Que répondez-vous aux gens qui disent : « On peut tout dire à condition de le dire bien » ?

Il y a certains sujets sur lesquels malheureusement ce n’est pas une question de « bien dire les choses » ou non. La vérité elle-même dérange, il y a aura toujours une censure si on l’exprime telle qu’elle est. À partir du moment où on joue sur les mots, alors on ne dit plus la réalité mais on la déforme pour n’en dire qu’une partie. Nos propos ne sont pas brutaux : c’est la réalité qui l’est. Si on doit en venir à tourner autour du pot pour dire les choses, c’est qu’il y a bel et bien une censure.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :