MEMORABILIA

À Hambourg, les islamistes manifestent à la manière du Hamas

Scroll down to content

Publié le 9 juin 2021 – par Olivier PiacentiniRiposte Laïque.

Il y a quelques jours, la ville de Hambourg a été le théâtre d’un défilé de quelques centaines de personnes en soutien au peuple palestinien. Rien que de très banal, me direz-vous. Une manifestation comme il y en a des centaines dans toute l’Europe, à chaque fois que la tension monte dans les territoires occupés ? Pas tout à fait. Cette fois, le défilé a effrayé la population de la ville, et bien au-delà. Non pas qu’il s’y soit produit de quelconques violences ou des dégradations. C’est la mise en scène qui a vraiment marqué les esprits, ainsi que les slogans. La manif a repris point par point les codes précis du Hamas, défilé en mode quasi militaire, martial, en rangs bien alignés de jeunes hommes tous vêtus de noir intégral, certains à demi-cagoulés, certains transportant des cercueils pour symboliser les victimes. “Israël assassin, Israël terroriste !” ou encore “Israël tueurs d’enfants” ont été scandés comme des chants guerriers, des appels à la vengeance.

La manifestation a été organisée par l’association “Muslim Interaktiv”, dont de nombreux manifestants agitaient le drapeau, comme d’autres drapeaux frappés de slogans en arabe, pouvant faire penser à l’oriflamme de Daesh… Une association qui prône “la pratique de l’islam dans tous les domaines de la vie”. Comprendre une association d’islamistes intégristes, qui manie aussi bien l’art de la litote que de la mise en scène. Une association proche des Frères musulmans, et de l’AKP turque…

Les habitants de Hambourg, comme la plupart des Allemands, ont été abasourdis de voir les rues de leur ville se donner un temps des airs de Gaza, comme si le Hamas avait conquis la cité… L’islamisme ne se donne même plus la peine de se cacher, d’user de la “taqîya” pour dissimuler ses intentions. Il avance à visage découvert, dans une attitude conquérante que lui inspirent probablement les discours et les provocations d’Erdogan. Quand donc prendrons-nous la mesure du danger ? La presse française n’a presque pas relayé l’information, préférant une fois de plus pousser la poussière sous le tapis, comme si tout cela était mineur. Au nom de l’antiracisme, du refus de stigmatiser, on laisse nos pays se faire lentement islamiser : le réveil risque d’être douloureux, et il approche à grands pas…

Olivier Piacentini

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :