MEMORABILIA

Coignard – Présidentielle 2022 : LR cherche son candidat… par sondage

Scroll down to content

CHRONIQUE. Orphelins de candidat à la présidentielle 2022, les dirigeants de LR se résignent à le choisir par une enquête d’opinion. Attention, naufrage !

Les dirigeants des Republicains se sont resignes a s'en remettre a un sondage ameliore pour savoir comment choisir leur champion.
Les dirigeants des Républicains se sont résignés à s’en remettre à un sondage amélioré pour savoir comment choisir leur champion.© RICCARDO MILANI / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Par Sophie CoignardPublié le 11/06/2021 à 06h48

Depuis longtemps, on déplore à intervalles réguliers la « République des sondages », qui incite les gouvernants à prendre pour boussole l’humeur des Français telle qu’elle est restituée par les enquêtes d’opinion. Ce n’est rien, comparé à la brillante innovation de Christian Jacob. Le président de LR vient d’inventer, lui, les « Républicains des sondages ».

Mercredi dernier, lors d’un conseil stratégique du parti, il annonce le lancement de deux larges enquêtes d’opinion conduites par le Cevipof, le centre de recherches politiques de Sciences Po, auprès de 25 000 sympathisants de la droite et du centre, pour éclairer les choix de Jean Leonetti, chargé de superviser le mode de désignation du candidat à la présidentielle.

Cette option donne la mesure du désarroi qu’éprouvent les dirigeants de LR, résignés à s’en remettre à un sondage amélioré pour savoir comment choisir leur champion. Et ce, à dix jours du premier tour des élections régionales et départementales, qui devraient dans un monde raisonnable occuper toutes leurs pensées et toute leur énergie. Une telle conduite d’échec mériterait d’être enseignée dans tous les instituts de sciences politiques. Et pourquoi pas, dans un second temps, pour amuser la galerie, avoir recours aux petites annonces ?

Du ridicule en politique

Le problème de LR est simple. Si simple qu’il semble irréel. Non seulement le parti qui a dominé la vie politique de la France sous la Ve République n’a pas de candidat, mais il n’entraperçoit ni méthode ni calendrier pour y remédier. Depuis que François Baroin s’est glorieusement désisté, la machine tourne à vide. Il y a ceux qui veulent une primaire, à l’instar du président du groupe au SénatBruno Retailleau. Et puis aussi tous ceux qui ne se sont pas remis d’une procédure qui a conduit, en 2016, à la désignation de François Fillon, couronnée par le succès que l’on sait. Pour ne rien arranger, Xavier Bertrand, en congé du parti mais favori des sondages, a fait savoir qu’il ne se soumettrait à aucune procédure de désignation.

À LIRE AUSSIBaromètre : la droite boude ses présidentiablesVoilà comment faute d’être en capacité de trancher, Christian Jacob a fait une annonce incompréhensible… et immédiatement démentie. Le Cevipof, en effet, s’est empressé de préciser qu’il ne serait en rien mêlé à une telle démarche, pour laquelle il n’a d’ailleurs pas été sollicité.

C’est son ancien directeur, Pascal Perrineau, qui est mandaté par LR pour superviser l’opération. Une nuance d’importance. En plus de proposer une solution baroque, destinée avant tout à gagner du temps, Christian Jacob est donc contraint jeudi de manger son chapeau : « Je présente mes excuses au Cevipof pour la confusion et le raccourci de langage lors de ma conférence de presse. Le Cevipof n’est en rien concerné par cette étude, qui sera menée par un institut de sondage sous la supervision scientifique de Pascal Perrineau », précise-t-il jeudi.https://platform.twitter.com/embed/Tweet.html?creatorScreenName=LePoint&dnt=false&embedId=twitter-widget-0&features=eyJ0ZndfZXhwZXJpbWVudHNfY29va2llX2V4cGlyYXRpb24iOnsiYnVja2V0IjoxMjA5NjAwLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X2hvcml6b25fdHdlZXRfZW1iZWRfOTU1NSI6eyJidWNrZXQiOiJodGUiLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X3R3ZWV0X2VtYmVkX2NsaWNrYWJpbGl0eV8xMjEwMiI6eyJidWNrZXQiOiJjb250cm9sIiwidmVyc2lvbiI6bnVsbH19&frame=false&hideCard=false&hideThread=false&id=1402927873468608514&lang=fr&origin=https%3A%2F%2Fwww.lepoint.fr%2Feditos-du-point%2Fsophie-coignard%2Fcoignard-presidentielle-2022-lr-cherche-son-candidat-par-sondage-11-06-2021-2430496_2134.php&sessionId=c07f09aadc2e081b376438ed02f563b02250f89e&siteScreenName=LePoint&theme=light&widgetsVersion=82e1070%3A1619632193066&width=550px

Le ridicule ne tue pas, en politique, mais il peut tout de même nuire gravement !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :