MEMORABILIA

« Comme en 18 » ou l’effet d’une crétinisation massive. Maxime Tandonnet.

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

Bon, excusez moi. Je ne voulais pas parler du football. Mais la Une de l’Equipe m’a fait céder. « Comme en 1918 » parce que paraît-il l’équipe de footeux française a battu celle d’Allemagne. Elle rejoint une ancienne conviction: tout chauvinisme y compris sportif est une forme dégradée du nationalisme au sens de nationalisme abruti. Cette couverture est le résultat de l’abrutissement collectif par le déclin scolaire et intellectuel. Le titre « comme en 18 » pour une malheureuse histoire de ballon poussé au pied n’a rien de sérieux mais il n’a rien de drôle non plus. Il eût été inconcevable vingt-cinq ans auparavant, quand subsistait encore quelque chose de la mémoire historique, le respect des derniers Poilus et de la réconciliation. Il reflète à la perfection le climat de crétinisation et l’effondrement de l’intelligence. C’est en cela qu’il est intéressant. Diffusé en centaines de milliers d’exemplaires auprès des jeunes…

Voir l’article original 179 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :