MEMORABILIA

L’ACTU DU JOUR, Valeurs actuelles.

Scroll down to content

22 juin 2021




Les Avengers de la gauche se réunissent pour battre PécresseEt si l’Île-de-France avait enfin trouvé ses sauveurs grâce au nouveau triumvirat de la gauche ? Les listes EELV (12,95 % des voix), PS (11,07 %) et LFI (10,24 %), menées par Julien Bayou, Audrey Pulvar et Clémentine Autain, ont annoncé leur fusion pour le second tour des élections régionales afin de vaincre Valérie Pécresse, la présidente sortante, arrivée largement en tête du scrutin au premier tour avec près de 36 % des suffrages. « L’alliance des trois listes nous place au coude à coude avec Valérie Pécresse, la victoire est à notre portée », a souligné, dimanche soir, Clémentine Autain. « Il y a un espoir de l’emporter » le 27 juin et de « tourner la page Pécresse », affirme le patron d’EELV, fier de l’alliance qu’il vient de nouer.

La réunion des islamo-gauchistes, indigénistes et décroissants de service va-t-elle convaincre les Franciliens ? Rappelons que Clémentine Autain a participé à la marche du 10 novembre 2019 avec les islamistes du CCIF, qu’Audrey Pulvar défend les réunions racisées de l’Unef, et que Julien Bayou veut interdire — liste non exhaustive — la viande dans les cantines, les sapins de Noël et le Tour de France. Sacré programme.

Othman Nasrou, premier vice-président de la région Île-de-France, conseiller de Valérie Pécresse, dénonce ces liaisons dangereuses dans une tribune publiée sur le site de Valeurs actuelles. « Cette union sera simplement l’addition dangereuse d’intérêts électoraux opportunistes et d’une dérive idéologique grave. […] L’Île-de-France se retrouve aujourd’hui en danger face à cette union de la gauche et de l’extrême gauche qui sera donc menée par Julien Bayou. Ne nous laissons pas berner : il n’est en aucun cas un écologiste, contrairement à ce qu’il prétend à longueur de journée. Il suffit de voir ses prises de position au sein du conseil régional ainsi que celles de ses élus : il est davantage question de l’esclavage que de l’agriculture biologique. » Pour une Île-de-France qui a honte de ses racines, vous êtes prévenus : votez Bayou ! ÇA SE PASSE EN FRANCELagardère : « Europe 1 ne deviendra pas une radio d’opinion »Arnaud Lagardère, directeur du groupe du même nom, tente de calmer la crise sociale à Europe 1. Dans un entretien accordé au Figaro, il qualifie l’agitation des journalistes de « curieuse et injuste ». Il rappelle à sa rédaction que la station subit de conséquentes pertes d’argent depuis plus de deux ans. Il n’y a donc pas d’autre choix que d’accepter l’apport de Vincent Bolloré pour que les journalistes puissent continuer à exercer leur métier. D’autre part, s’allier à Vivendi (groupe média de Vincent Bolloré) devrait permettre à la station de créer des synergies avec CNews. L’arrivée de Laurence Ferrari sur Europe 1 en est un exemple. Tous ces éléments mis ensemble devraient permettre « d’aller vers le rétablissement de l’équilibre », ce qui est indispensable pour la station. Mais ces explications peinent à convaincre pour le moment. La grève est prolongée et le Syndicat des journalistes craint toujours qu’Europe 1 devienne une « radio d’opinion ». Réaction cocasse si l’on se souvient de l’épisode de l’arrivée de Louis de Raguenel, ex-journaliste de Valeurs actuelles, qui avait créé un « gros malaise en interne », selon un communiqué de l’intersyndicale d’Europe 1. À cela, Olivier Barbeau, professeur, économiste et essayiste français, met en lumière un paradoxe typiquement français : « Un média de gauche, c’est juste un média. Un média de droite, c’est un média “d’opinion”. »Macron essaye à nouveau de séduire les jeunes pour éviter un désastre électoralPour Emmanuel Macron, le message est sans appel, les jeunes boudent le vote LREM-RN-LR-PS. En fait, ils boudent tous les partis et les différents scrutins. Dimanche 21 juin, lors du premier tour des régionales, cette réalité est apparue de la façon la plus crue qui soit : 87 % des 18-24 ans et 83 % des 25-34 ans n’ont pas déposé de bulletin de vote dans l’urne. Cette nouvelle oblige l’Élysée à réagir. D’après les informations du Figaro, le ministère de l’Intérieur, sous la direction de Marlène Schiappa, serait en train de préparer une campagne de sensibilisation sur les réseaux sociaux destinée aux jeunes pour montrer l’importance du vote. Mais pour qui ? Rien n’est neutre en politique. LREM s’appuie énormément sur un électorat jeune, lequel ne s’est pas déplacé dimanche pour glisser une enveloppe dans l’urne — et ces milliers de voix ont terriblement manqué au parti présidentiel, qui réalise de très mauvais scores. Dans l’entourage du président de la République aussi, les faibles scores inquiètent. En privé, les conseillers du chef de l’État ne sont pas confiants pour le second tour des régionales et la présidentielle qui arrive. Mais en public, les lèvres sont scellées. Dans le Figaro, l’Élysée décrit l’ambiance actuelle au sein de l’équipe présidentielle : « On reste invariablement sur la même ligne. Exécuter et réussir la relance, accompagner l’agenda de la transformation sans oublier la gestion de la crise sanitaire et la conduite des projets européens et internationaux. »AILLEURS DANS LE MONDEAfghanistan : abandonné par la France, un auxiliaire d’armée meurt sous les balles des talibansC’est ce qu’on appelle “l’immigration sélective”. Mais à l’envers. Prompt à accueillir d’innombrables “mineurs” isolés sur son territoire, avec tous les risques sécuritaires et culturels que cela comporte, l’État français semble en revanche éprouver quelques réticences à rapatrier ses auxiliaires d’armée qui se battent contre l’islamisme. Et cela n’est pas sans conséquences. L’assassinat de Basir Jan, employé de salle au camp de Warehouse, à Kaboul, en offre un parfait témoignage. « Selon son frère, Basir Jan est mort par balles à Maydan Shahr, dans la province de Vardak », au sud de la capitale, raconte le journaliste Quentin Müller dans une série de tweets. À l’origine de cette révélation, il rappelle que « cela fait des années » qu’il « alerte sans cesse les autorités de la Défense et des Affaires étrangères sur la potentialité de ce genre d’assassinat, en vain… »  Malgré ses nombreuses interpellations, la commission de la Défense nationale et des Forces armées n’a jamais pris la menace au sérieux. « Aucun élément recueilli à ce jour […]ne permet d’établir qu’un ciblage spécifique des agents ayant travaillé pour la France a été mis en place par les talibans », affirmait Jean-Charles Larsonneur, co-rapporteur de la commission, dans son dernier rapport. « Les dossiers constitués reposent, dans la plupart des cas, sur des allégations fallacieuses ou des fraudes », ajoutait ce même député LREM du Finistère, dans un document datant du 12 avril. « Les talibans n’ont jamais officiellement exprimé de menaces. » Non. Ils « assassinent directement », dit “l’expert”. Vraiment ? Basir Jan en avait pourtant reçu, des lettres de menaces estampillées du sceau du mouvement islamiste. Et Müller peut le prouver, documents à l’appui. À noter qu’en parallèle de ce scandale, une mission de rapatriement de 600 employés afghans de structures françaises est actuellement en cours. Preuve qu’il n’y a aucun danger… Plus encore, au début du mois, les talibans ont d’ailleurs assuré que les Afghans ayant travaillé avec les « forces étrangères » comme interprètes ne couraient « aucun danger de leur part ». À une condition : qu’ils expriment « des remords pour leurs actions passées » et ne s’engagent plus « dans de telles activités à l’avenir, qui s’apparentent à une trahison contre l’islam et leur pays ». Parole de terroriste. Cela « ne vaut rien », affirme Müller. Sauf pour la France, qui semble avoir naïvement cru en la miséricorde des fous d’Allah… Ou sont-ce des raisons plus comptables qui se dissimulent derrière cet abandon ? L’année dernière, le journaliste décrivait déjà dans l’Expresscomment « le ministère de la Défense se pliait en quatre avec une armée de juristes pour décrédibiliser chaque dossier d’auxiliaires afghans devant le Conseil d’État ». « Question d’économies, ajoute-t-il aujourd’hui. Car rapatrier une famille, ça leur coûte. » Barrès disait pourtant qu’une nation, « c’est la possession en commun d’un antique cimetière et la volonté de faire valoir cet héritage ». Les Afghans “morts pour la France” auront-ils au moins droit à un monument ? Ou peut-être La “République” en marche les laissera-t-elle croupir dans le désert, sablonneux carré des indigents tombés pour le pays.ON CROIT RÊVERQuand le réalisateur Romain Goupil relativise les agressions subies par les policiersDepuis dimanche soir et l’annonce des résultats des régionales, tous les autoproclamés experts du microcosme politique y sont allés de leur analyse pour tenter d’expliquer un taux d’abstention historique. Le réalisateur Romain Goupil, qui devrait décidément se contenter de parler de cinéma, s’est lui aussi essayé à l’exercice périlleux. Non sans un certain ridicule. Pour le cinéaste, le ras-le-bol des français s’explique par… le « climat d’insécurité »alimenté par les chaînes d’information en continu ! « Il y a quatre fois moins d’agressions de policier qu’il y a dix ans ! À chaque fois, on nous dérive vers une société où il n’y aurait aucune sécurité nulle part. » Une sortie risible et complètement déconnectée de la réalité. Selon des statistiques du gouvernement, les violences contre les policiers ont plus que doublé ces vingt dernières années. En 2019, année de tous les records en matière d’agressions commises envers les forces de l’ordre, 31 257 faits de violences avaient été recensés partout en France. On en comptait moins de 14 000 au début du siècle. Preuve que la France n’est plus depuis longtemps une « société pacifique », 2 300 policiers ont été agressés pour le seul mois de janvier 2021.UN JOUR EN DICTATURE SANITAIREUn autocollant pour les gestes barrières sur une plaque commémorativeÔ saints gestes barrières ! Protégez-nous de tout mal ! La bêtise n’a plus aucune limite. Dans l’église de la commune de Lavergne (Lot), un autocollant pour rappeler l’obligation de porter un masque a été placé sur une plaque rendant hommage aux paroissiens victimes de la Première Guerre mondiale. Une belle manière d’honorer ceux qui sont morts asphyxiés car ils ne possédaient pas de masques à gaz.LE TWEET DU JOURLes nouveaux Robin·e·s des Bois. La superpuissance combinée de l’islamo-gauchisme, des délires écologistes et du lobby LGBT pour diriger la région Île-de-France. Que du beau monde !LA PHRASE DU JOUR« Dans une démocratie, qu’il y ait une droite et une gauche, c’est très sain. En Marche, c’est quoi ?
Des traîtres de gauche et des traîtres de droite. »
Rachida Dati.Invitée sur France Inter, la maire LR du VIIe arrondissement parisien a fustigé le parti présidentiel après sa déroute aux élections régionales. Un petit message à l’adresse de ses camarades Républicains, peut-être ?   LES VIDÉOS DU JOURFrancis Lalanne dans la peau de saint JosephEntre la fête des Pères et celle de la Musique, Francis Lalanne revient sur la vie de saint Joseph à l’occasion de la réédition du Journal de Joseph. Il explique en quoi le couple qui s’est occupé de Jésus a fait preuve d’un extraordinaire sens de la famille.Etat profond, Sarkozy, Immigration : l’ex-premier flic de France raconteClaude Guéant, sans conteste l’homme le plus puissant de France sous Sarkozy, ministre de l’Intérieur, conseiller de l’ombre à l’origine de nombreuses manœuvres et stratégies politiques, est l’invité de Livre noir pour un grand entretien qui nous donne l’occasion de revenir en profondeur sur son parcours, le mandat Sarkozy, le rôle de l’État profond.Paris : bagarre générale dans les couloirs de la gare de LyonEnsauvagement, quand tu nous tiens. À la sortie du RER D, une dizaine d’hommes en sont venus aux mains avec une extrême violence. Sur CNews, un policier a expliqué que « les violences étaient de plus en plus fréquentes gare de Lyon, mais qu’elles ne font pas parler car il n’y a pas de vidéos qui circulent. La seule différence ici, ce sont les images sur les réseaux sociaux qui tout à coup provoquent une vive émotion légitime ».LE CHIFFRE DU JOUR82,76 %C’est le taux de participation moyen enregistré dans trois prisons de Seine-et-Marne pour le premier tour des élections régionales, soit près de 60 points au-dessus du taux de participation à Melun. Le vote des détenus s’est en priorité orienté vers l’union de la gauche avec les écologistes et le Parti socialiste. Le Rassemblement national arrive en troisième position avec 29 % des voix des détenus.LA MINUTE SPORTPas de stade arc-en-ciel pour le match Allemagne-Hongrie  Rebondissements en cascade dans l’affaire des drapeaux LGBT à Munich. En fin de semaine dernière, les autorités municipales de Munich faisaient part de leur volonté d’illuminer le stade de la ville aux couleurs de l’arc-en-ciel pour accueillir l’équipe de football hongroise qui doit y disputer un match contre l’équipe d’Allemagne, ce 23 juin. La ville souhaitait ainsi protester contre la politique du président hongrois, Viktor Orbán, à l’égard du lobby LGBT. Mais l’Union des associations européennes de football (UEFA) refuse, à juste titre, de mélanger politique et sport, au nom de la « neutralité religieuse et politique » de la compétition. Le stade de Munich ne sera donc pas éclairé aux couleurs LGBT. Rapidement, les progressistes de l’Europe entière montent au créneau pour s’indigner de cette décision. Clément Beaune, secrétaire d’État aux Affaires européennes, et Pieyre-Alexandre Anglade dénoncent une décision « incompréhensible et regrettable ». Yoann Lemaire, footballeur amateur et grand défenseur de la cause homosexuelle dans le sport, s’emporte contre les « arriérés de l’UEFA ».  Mais la municipalité de Munich n’avait pas dit son dernier mot. À la veille du match, elle annonce que des drapeaux LGBT flotteront sur les établissements publics de la ville et que d’autres stades, partout en Allemagne, arboreront les couleurs de l’arc-en-ciel. Au même moment, la Fédération internationale de football association (Fifa) condamne le Mexique à deux matches à huis clos et à une amende pour des cris homophobes à l’encontre de gardiens adverses. Le lobby LGBT a beau se victimiser, il a déjà infiltré toutes les grandes instances internationales.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :