MEMORABILIA

En Catalogne, des festivals-tests se transforment en clusters géants

Scroll down to content

Selon la presse espagnole, plus de 2300 contaminations ont été recensées après trois festivals-tests organisés en juillet.

Des spectateurs masqués lors du concert-test mené à Barcelone, le 27 mars 2021 (illustration)

Des spectateurs masqués lors du concert-test mené à Barcelone, le 27 mars 2021 (illustration)

L’EXPRESS, 5 août 2021

Les conclusions sont plus que décevantes pour plusieurs festivals-tests en Catalogne, qui ont rassemblé près de 50 000 personnes. Il s’agit du Vida Festival (1er au 3 juillet), le Canet Rock (2 juillet) et le Cruïlla (du 8 au 10), qui ont été étudiés par les autorités sanitaires locales. Voici le bilan : plus de 2300 contaminations ont été enregistrées, soit environ 800 de plus que ce qui était attendu, selon la presse espagnole.  

Comme l’indique El Periodicotrès exactement 2279 contaminations ont été recensées, soit 58% de plus que ce qui était espéré. Lors de ces festivals-tests, le masque était pourtant obligatoire… Mais pas la distanciation sociale. Un test antigénique était requis pour pouvoir rentrer. 

Fiabilité des tests, « faux sentiment de sécurité »

Parmi les explications, la fiabilité de certains tests antigéniques est remise en cause. La secrétaire d’Etat à la Santé publique en Catalogne, Carmen Cabezas, a aussi estimé qu’un test négatif pouvait entraîner un « faux sentiment de sécurité », avec, in fine, un relâchement dans les comportements.

Elle a également regretté que 271 personnes se soient rendues à ces festivals alors qu’elles avaient un test antigénique positif. Elle a ainsi souligné auprès du journal El Periodico « l’importance de la quarantaine et de l’isolement ». 

LIRE AUSSI >> Pr Gilles Pialoux : Entre les vagues de Covid, sauvons l’hôpital public

Cette hausse des cas a eu lieu « à un moment où il y avait de nombreux autres événements, tels que les épidémies à Majorque et à Minorque, et les fêtes de fin d’année », et que les festivals ont apporté « une contribution de plus, parmi tant d’autres », selon Carmen Cabezas. Ainsi, « ces fêtes ne peuvent pas être célébrées tant que nous avons cette situation épidémiologique ».  

Les organisateurs, de leur côté, soulignent que les personnes ont pu être contaminées à un autre moment que le festival-test. Les autorités locales ont d’ailleurs rappelé que la précédente expérience menée au mois de mars dernier avait été un succès.  

Restrictions en Catalogne

Pour l’heure, les restrictions se poursuivent pour freiner la propagation du virus. Le couvre-feu décrété à Barcelone et dans une grande partie de la région touristique de Catalogne pour faire face à une nouvelle vague de la pandémie a été de nouveau prolongé ce jeudi pour deux semaines. LIRE AUSSI >> « Cela tombe à un très mauvais moment » : en pleins congés, les hôpitaux inquiets face au Covid

Un tribunal de cette région du nord-est de l’Espagne a donné son feu vert à la prolongation jusqu’au 20 août de ce couvre-feu en vigueur entre 1 heure et 6 heures du matin dans 176 municipalités, contre 163 auparavant, selon la décision judiciaire consultée par l’AFP. C’est la troisième prolongation de cette mesure, instaurée mi-juillet pour faire face à l’explosion de cas dans cette région, en particulier chez les moins de 30 ans, encore peu vaccinés. 

Au-delà du couvre-feu, les autorités catalanes ont pris d’autres mesures, comme la fermeture des discothèques en espaces clos ou la fermeture de toutes les activités nocturnes à 0h30, ainsi que la limitation des réunions à 10 personnes dans les espaces publics et privés. Ces mesures ont permis une baisse du nombre de nouveaux cas en Catalogne. Une tendance observée dans le reste du pays, où les régions, compétentes en matière de santé, ont également resserré la vis. 

Mais les hôpitaux sont toujours sous forte pression en Catalogne, où environ 47% des lits en services de soins intensifs sont occupés par des patients Covid, contre 20% au niveau national. L’Espagne reste en tout cas le pays européen le plus avancé dans sa campagne de vaccination, avec 58,6% de sa population complètement vaccinée, selon les derniers chiffres du ministère de la Santé.  

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :