MEMORABILIA

Les étranges statistiques du chômage. Maxime Tandonnet.

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

Jadis, sous les quinquennats précédents, le chômage était un enjeu politique essentiel. Son augmentation à partir de 2018 fut la cause directe des difficultés de la présidence Sarkozy et de la faillite de la présidence Hollande. Aujourd’hui, c’est plus simple: le chômage a disparu des écrans radar. Il n’en est plus question. Le chômage – ou la question de l’emploi – est étouffé en tant que sujet de société par la peur de l’épidémie. Sans doute faut-il y voir la conséquence du déclin de la valeur travail comme pilier de la vie sociale. Mais surtout, la formidable confusion autour des statistiques est à la source d’une perte de repères sur laquelle s’enracine la propagande officielle. Ainsi, l’INSEE, repris par les médias et les journaux parle de 2,4 millions de demandeurs d’emploi selon le mode de calcul du BIT en juillet 2021. Ce chiffre débouche sur un taux de chômage de…

Voir l’article original 209 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :