MEMORABILIA

«La barbarie en face»

Réservé aux abonnés

Procès des attentats du 13-Novembre…

Par Laurence De Charette LE FIGARO. 7 septembre 2021

Laurence de Charette. Le Figaro

L’éditorial du Figaro, par Laurence de Charette.https://player.ausha.co/index.html?showId=yEM44t6vx8n8&display=horizontal&color=%23163860&podcastId=yveKDTWrdNdL&v=3&playerId=ausha-pFwSÀ découvrir

«On est parti, on commence.» Par ces quelques mots glaçants envoyés par SMS a été scellé, le 13 novembre 2015, le funeste dessein terroriste islamiste qui a fait 130 morts et des centaines de blessés et dont la France va revivre pendant plus de huit mois les terribles instants à travers le procès d’une ampleur inédite qui s’ouvre à Paris. Cette tragédie inextinguible, d’une violence inouïe, c’est celle des victimes et de leurs familles, de tous ceux dont l’existence a été à jamais fracturée par la folie meurtrière islamiste ; c’est aussi celle de l’ensemble des Français. À tous, la justice doit cette quête de vérité, cette mise à nu des faits tendue vers un certain aboutissement: le jugement.

Un procès, fût-il historique, peut-il pourtant panser les plaies des familles endeuillées et de la nation frappée au cœur? Ni l’émotion qui nous étreint devant les témoignages ni le minutieux travail d’enquête sur lequel s’appuie le tribunal ne suffiront à solder l’héritage de ces jours où la barbarie a pris le pas sur la civilisation. Avons-nous réellement tiré toutes les leçons du 13 Novembre? Nos frontières sont-elles moins poreuses qu’elles ne l’ont été en 2015 lorsque Abaaoud et ses coreligionnaires empruntaient la route des Balkans pour commettre leur massacre? Quid des radicalisés qui demain vont sortir de prison? Les hasards du calendrier qui ont regroupé en quelques jours l’ouverture du procès des attentats de novembre 2015, les 20 ans du 11 Septembre et la chute de Kaboul aux mains des talibans se sont chargés de nous rappeler à quel point la lutte contre l’obscurantisme islamiste est une bataille de longue haleine, un front sans cesse reconstitué. Nos dirigeants politiques le savent: malgré les progrès du renseignement, la menace n’a pas disparu. Et elle se nourrit chaque jour de nos petits et grands renoncements.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :