MEMORABILIA

Au Canada, un père condamné pour n’avoir pas accepté la transition de sa fille

Réservé aux abonnés

Par Stéphane Kovacs. LE FIGARO. 30 octobre 2021

RÉCIT – Il y a quelques années, ce facteur de Vancouver découvre que le prénom de sa fille de 12 ans, a été remplacé par un prénom masculin dans des documents scolaires.

Il refuse de parler de sa fille autrement qu’au féminin. «Son ADN ne changera pas, malgré toutes ces expériences qu’ils lui font!», répète-t-il à qui veut l’entendre. Parce qu’il persistait à «mégenrer» son ado, qu’il la jugeait trop fragile psychologiquement pour effectuer une transition de genre et le clamait dans les médias, contrevenant aux ordres de la justice visant à protéger l’enfant, un père de famille canadien a été condamné, en mars 2021, à six mois de prison.

À LIRE AUSSILe grand désarroi des parents face aux ados qui veulent changer de sexe

Il y a quelques années, ce facteur de Vancouver, dénommé «CD» par le tribunal, découvre que le prénom de sa fille de 12 ans, «AB», a été remplacé par un prénom masculin dans des documents scolaires. En classe, «influencée par des militants LGBT», selon CD, elle avait décidé de devenir un garçon.

Malgré les objections du père, qui soutient qu’AB est instable et souffre de dépression depuis la séparation de ses parents, la justice estime qu’à 13 ans, avec l’accord de sa mère, l’ado peut débuter un traitement hormonal.

«Violence familiale»

En 2019, CD, qui persiste à utiliser son prénom féminin quand il parle à son enfant, est condamné pour «violence familiale». La cour d’appel de la Colombie-Britannique interdit au père de «tenter de persuader AB d’abandonner son traitement médical», et lui impose d’utiliser des pronoms masculins et de l’appeler par son nouveau prénom.

À LIRE AUSSIPansexuel, gender fluid, non-binaire: au sein de la nouvelle génération, une révolution des identités

«Je ne peux pas regarder un enfant en parfaite santé être détruit!», s’est insurgé le père, qui finira par briser la confidentialité en livrant son histoire à la presse.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :