MEMORABILIA


Avant qu’il ne soit trop tard pour la démocratie…

Andy Ngo – 1 novembre 2021 CAUSEURl

Démasquer les antifas
Opposants à Eric Zemmour, Nantes, 30 octobre 2021

La grande enquête du journaliste américain Andy Ngo sur le mouvement antifa, best-seller aux États-Unis, est aujourd’hui traduite en français chez Ring. Un récit qui nous plonge dans les dessous de l’organisation et la chasse à l’homme effrayante dont il a été victime. Bonnes feuilles.


Publié en anglais en février, le livre d’Andy Ngo sous le titre original : Unmasked. Inside Antifa’s Radical Plan to Destroy Democracy est immédiatement devenu un best-seller. C’est à la fois l’histoire d’une enquête journalistique témoignant d’un grand courage personnel et un exposé des principes, méthodes et origines des « antifa », ces militants américains d’extrême gauche qui, sous prétexte de combattre un fascisme largement imaginaire, utilisent la violence et l’intimidation pour ébranler les fondements mêmes de la société occidentale. Leurs tactiques et leurs objectifs sont déjà copiés par des activistes français et nous pouvons nous attendre à ce que cette influence grandisse au cours des prochains mois. Causeurest fier de publier aujourd’hui des extraits de la traduction française du livre d’Andy Ngo, avec la permission de son éditeur, Ring, et un mot d’introduction de sa traductrice, Anne-Sophie Nogaret. La publication en anglais a été salué en février par l’excellent blog de Michèle Tribalat et un article de Jeremy Stubbs dans Causeurau mois de mai  •  La rédaction.

Dans Démasqués, Andy Ngo précisément fait tomber le masque des antifa, pseudo antifascistes et véritables agents de destruction de la démocratie américaine, saccageant, pillant, agressant et parfois même tuant sous les yeux énamourés de médias et d’élus. 

Connaissant le parcours et le courage d’Andy Ngo, je me suis procuré l’ouvrage, dont la lecture m’a convaincue de proposer aux éditions Ring, détentrice des droits, d’en faire la traduction. La montée des antifa est la contrepartie brutale de la fulgurante progression du woke et de la cancel culture qui, en quelques années à peine, ont réussi à pourrir la vie intellectuelle, culturelle et artistique française. 

Le pire de ce qui se produit aux Etats-Unis arrive fatalement chez nous, par le truchement de relais patiemment installés au fil des décennies : universitaires et influenceurs diffusant la bonne parole de la race et du genre, soft power progressiste, médias pétris d’idéologie gauchisante. Le même écosystème qui outre-Atlantique offrit en 2020 une autoroute aux antifa, leur permettant d’exercer quasi impunément leur violence mortifère, est déjà à l’œuvre pour diffuser ce poison en France et ailleurs. Notre voisine, l’Allemagne, abrite la plus importante communauté antifa d’Europe qui cherche à répandre les phénomènes des « black-blocs » et des « zones autonomes », sous l’œil de policiers auxquels les pouvoirs publics auront demandé de ne pas intervenir. En France, nous avons déjà notre petit BLM à nous, le comité Adama, et sa figure emblématique, Assa Traoré, vénérée des médias et des marques de luxe, grands spécialistes du narratif des « violences policières ». 

Voulons-nous aussi voir s’étendre le pouvoir de nuisance des antifa, ultra-violents et lâches, incapables même de montrer leur visage ? Question rhétorique, bien entendu. Pour autant, nous devons savoir qui ils sont et comment ils agissent. Advienne que pourra : Andy Ngo, à tout le moins, nous aura prévenus… Anne-Sophie Nogaret.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :