MEMORABILIA

Le budget communication du gouvernement a explosé en 2020

Scroll down to content

FRONT POPULAIRE 6 novepmbre 2021

ARTICLE. Le Service d’information du gouvernement aurait dépensé 28 millions d’euros en 2020, soit le double du budget initialement prévu. Pour Matignon, cette hausse des dépenses, qui a commencé en 2017, est due… à la crise sanitaire.

Le budget communication du gouvernement a explosé en 2020

Si le budget communication du gouvernement a continué de s’accroitre en 2020 et 2021, ce serait à cause de la crise sanitaire, à en croire Matignon. Cette explosion du budget, révélée par un rapport parlementaire de la députée LR Marie-Christine Dalloz dévoilé le 2 novembre, dans lequel elle a mis en évidence l’explosion des frais du Service d’information du gouvernement (SIG), en charge de la communication du gouvernement et rattaché à Matignon.

28,6 millions d’euros avaient été dépensés en 2020, soit plus du double des 14,2 millions d’euros initialement prévus. En ce qui concerne le budget pour 2021, celui-ci a été entièrement dépensé au 1er octobre, poussant le secrétaire de la commission des finances de l’Assemblée nationale a anticiper un surplus de 30 millions d’euros… Matignon a justifié auprès du Point cette explosion du budget, invoquant la nécessité de financer des campagnes de communication et de commander des sondages durant la crise du Covid-19 : « Cette rallonge exceptionnelle pour cette année est due à la crise sanitaire et à la relance économique. On a voulu marteler le message sur la vaccination et je pense que personne ne pourra en contester la nécessité » ont expliqué les services du Premier ministre Jean Castex.

Le budget du SIG en augmentation depuis 2017

En juin, L’Obs avait révélé que durant plusieurs périodes critiques du quinquennat Macron (réforme de la SNCF, crise des Gilets jaunes, réforme des retraites) des sondages avaient été commandés en série pour un coût annuel qui n’a cessé d’augmenter depuis 2017, où il s’élevait à 1,4 millions d’euros, contre 1,9 millions l’année suivante, et cette augmentation s’est poursuivie sur les années 2020 et 2021. Le rapport de la députée Marie-Christophe Dalloz fait état de plus de 4,7 millions d’euros pour la commande de 73 sondages en deux ans. « On a dû piloter avec des indicateurs, dont celui de l’acceptabilité des mesures sanitaires » s’est justifié Matignon. Plusieurs présidents d’instituts de sondages travaillant avec le SIG avaient d’ailleurs souligné auprès de L’Obs que sous la précédente mandature il avait « été fait un usage limité des enquêtes d’opinion », mais que depuis l’arrivée d’Emmanuel Macron ils ont « le sentiment que c’est reparti ». Une belle expression du « quoi qu’il en coûte » cher à Emmanuel Macron, en somme. Et c’est le contribuable qui régale.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :