« C’est bien normal surtout quand on est jeune, émotif et musulman »

Scroll down to content

Il faut bien que jeunesse se passe…Benoît Rayski ATLANTICO. 10 décembre 2021

avec Benoît Rayski

Pour éviter tout malentendu et tout procès en islamophobie, précisons tout de suite que d’après les informations dont nous disposons, Allah n’y est peut être pour rien. Cela va sans dire. Et cela va encore mieux en le disant.

Pour bien comprendre ce qui va suivre, il faut savoir que Pakistan veut dire « le pays des purs ». Et dans ce pays, on ne badine pas avec la pureté. C’est sans doute pour cette raison qu’une foule furieuse à mis à mort Priyantha Kumara, un entrepreneur sri-lankais.

Ne lisant pas l’ourdou, nous ignorons les raisons de cette oeuvre purificatrice. Mais le commentaire de Pervez Khattak (ministre de la Défense pakistanais) sur cette triste affaire nous est parvenu en clair. Le voici : « C’était une chose très normale surtout quand on est jeune, émotif et musulman » !

L’émotion, l’émotivité sont de tous les temps et de tous les pays. On peut être ému en écoutant du Berlioz, en lisant du Victor Hugo, en assistant à une représentation de Bérénice et ses merveilleux alexandrins. L’émotivité des jeunes musulmans pakistanais obéit à d’autres ressorts.

Le Pakistan est un pays musulman. Il y a toutefois dans ce pays une infime minorité qui pratique d’autres religions. Leur vie n’est pas tous les jours facile. Il y a de cela quelques années, une jeune chrétienne s’était avisée de boire de l’eau d’un puits réservé aux musulmans. Ce faisant, et selon la charia, elle l’a souillé. Une foule certainement « émotive » s’est jetée sur elle pour la lyncher. La police est intervenue pour la mettre en prison.

Elle a été condamnée à mort pour blasphème. Mais le gouverneur de sa province, sensible à l’indignation internationale, l’a graciée. Ce qui a été jugé intolérable et ce pourquoi on l’a assassiné.

La jeune chrétienne a été exfiltrée en Europe et réside désormais au Vatican. Elle peut y contempler le plafond de la Chapelle Sixtine. Une source d’émotion qui échappe aux jeunes musulmans pakistanais. Concluons en exprimant toute notre sympathie aux vieux musulmans : ils sont moins fougueux que leurs enfants et leurs petits enfants.À LIRE AUSSINotre-Dame fut et ne sera plus : on va la transformer en un Disneyland politiquement correct…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :