[Vidéo] “On est foutu de perdre à cause de leur égo” : Robert Ménard exhorte à l’union de la droite

Scroll down to content

Robert Ménard s’est emporté, jeudi 13 janvier sur Europe 1, contre l’absence d’entente entre Marine Le Pen et Eric Zemmour, mais aussi Valérie Pécresse. Cela risque selon lui de faire perdre la droite.

Par  valeursactuelles.com. Publié le 13 janvier 2022

« Il faudra que les deux qui ne seront pas au deuxième tour appellent à voter pour celui qui sera en tête », juge Robert Ménard. Photo © Alain ROBERT/SIPA/Partager cet article sur FacebookTwitterLinkedIn

Soutenu par le RN pour les municipales de Béziers sans en être membre, mais aussi proche d’Eric Zemmour, Robert Ménard utilise depuis plusieurs mois sa liberté de parole pour appeler à une candidature unique. Jeudi 13 janvier sur Europe 1, il a également suggéré de tendre la main à Valérie Pécresse, craignant qu’une droite qui a rarement autant séduit dans les sondages voit l’élection présidentielle lui filer entre les doigts. Il a exprimé son désarroi face à ce constat sans mâcher ses mots.

Appel au pragmatisme

« Ils sont tellement stupides », s’est-il emporté au micro d’Europe 1. « Notre droite[celle d’Eric Zemmour et Marine Le Pen, NDLR], représente un tiers de l’électorat », a-t-il résumé, avant d’ajouter : « On est foutu de perdre les élections à cause de leur égo, de leurs écuries, de leurs partis ». Le maire de Béziers a renvoyé les deux candidats dos à dos, leur reprochant de prophétiser « un désastre » ou une « apocalypse » en cas de réélection d’Emmanuel Macron, tout en refusant de s’allier. « Vous êtes des fous furieux », leur a-t-il lancé.

Si les deux ne s’entendent pas, « ce sera Madame Pécresse » au second tour, prévient Robert Ménard, qui affirme par ailleurs qu’il votera pour elle dans ce cas. « Je suis pragmatique », a-t-il expliqué, jugeant par exemple que Les Républicains ne voteraient pas l’ouverture de la GPA contrairement à Emmanuel Macron. Dans cette droite à trois candidats, « il faudra que les deux qui ne seront pas au deuxième tour appellent à voter pour celui qui sera en tête », a déclaré Robert Ménard, reconnaissant que « ce n’est pas gagné ».

https://www.youtube.com/embed/by6YQ9rhvwQA LIRE Présidentielle 2022 : Robert Ménard parraine officiellement Marine Le PenLire les commentaires (14)Tous les articles
sur la présidentielle

Rejoignez

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :