La drôle de semaine de Valérie Pécresse

Scroll down to content
Valeurs actuelles. 14 janvier 2022
Il y a deux jours, une étrange lettre arrivait au siège de campagne de Valérie Pécresse. En capitales, l’imposant logo jaune fluo de Kärcher. L’entreprise allemande demande à la candidate de bien vouloir cesser d’utiliser sa marque sans autorisation. Valérie Pécresse, en s’inspirant mollement de la vieille rengaine sarkozyste, avait en effet déclaré vouloir « sortir le Kärcher de la cave »… L’arroseuse arrosée. 

Hier, nouvelle faute. Dans une étrange vidéo filmée aux aurores, Valérie Pécresse s’exprime en chuchotant face caméra : « Il est 5 heures et nous partons dans le Doubs. C’est ça, la vraie vie d’une candidate qui ne vole pas dans les Falcon de la République» Immédiatement supprimée par son équipe de campagne, cette courte séquence (assez ahurissante) se répand aussitôt sur les réseaux sociaux. De nombreux internautes fustigent la déconnexion de la candidate.

Les Français, par millions, se lèvent tôt chaque matin sans en faire tout un plat… et moins encore une vidéo.Une fois arrivée en Franche-Comté, à la rencontre d’un agriculteur de Villers-le-Lac, les choses ne se sont guère arrangées. Désireuse de s’afficher au milieu de la ruralité pour se défaire d’une image très urbaine, Valérie Pécresse est entrée dans l’étable.
Étrange vision : la candidate, visiblement mal à l’aise, agitait du foin en observant les bovins derrière un masque FFP2 (cette fois-ci porté à l’endroit, pas comme la semaine dernière). Plus tard dans la journée, Valérie Pécresse tenait une réunion publique à Besançon.
Après avoir rendu hommage à Victor Hugo, que le hasard a vu naître bisontin, elle s’en est prise à Éric Zemmour. Jusqu’ici, elle ignorait souverainement ce concurrent en espérant pouvoir l’éviter. Une stratégie qui a vécu. Valérie Pécresse s’élance : « Monsieur Zemmour [sic], c’est un retour vers l’ORTF et au cinéma en noir et blanc. Aucun projet d’avenir ne peut uniquement se construire sur la nostalgie du passé» 
Pas sûr que l’argument suffise… Changement de décor pour le week-end qui s’ouvre. La candidate s’est envolée ce matin pour Athènes. Évidemment à bord d’un vol commercial ; puisqu’elle ironise sur “les Falcon de la République”. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :