Un “programme fort” : 1 417 sympathisants LR expliquent pourquoi ils ont choisi Zemmour

Scroll down to content

Dans une tribune publiée jeudi 13 janvier par L’Opinion, ces élus, cadres ou simples sympathisants disent ne pas se retrouver dans le programme « tiède » de Valérie Pécresse. Par  valeursactuelles.com. Publié le 13 janvier 2022

Eric Zemmour © SOPA Images/SIPA

Eric Zemmour © SOPA Images/SIPAPartager cet article sur FacebookTwitterLinkedIn

L’arrivée de Guillaume Peltier dans l’équipe d’Eric Zemmour a acté l’attrait de ses propositions pour une partie de l’électorat Les Républicains. Dans une tribune publiée jeudi 13 janvier par L’Opinion, 804 adhérents et 613 sympathisants LR affirment apporter leur soutien à Eric Zemmour et expliquent ce choix. Ils évoquent notamment leur déception quant à l’issue de la primaire des Républicains, jugeant que Valérie Pécresse ne représente pas leurs idées.A LIRE Présidentielle 2022 : Peltier appelle par écrit les adhérents LR à rejoindre Zemmour, Jacob voit rouge

Candidat de l’union ?

Se revendiquant pour la majorité d’entre eux anciens soutiens d’Eric Ciotti lors de cette précampagne, les signataires jugent dans L’Opinion que « la ligne centriste portée par Valérie Pécresse ne répond pas aux aspirations réelles du peuple de droite ». Face à cette « tiédeur », ils préfèrent « le discours franc et volontaire d’Eric Zemmour ». « Là où Eric Zemmour propose un programme fort et concret pour redresser notre pays, Valérie Pécresse ne propose que l’argument d’un “vote utile” », tancent-ils. Ils présentent leur champion comme le seul capable de l’emporter face à Emmanuel Macron et de « sauver la France ». Au lendemain de la publication de cette tribune, l’entourage de Christian Jacob , président des Républicains, a dénoncé à L’Opinion un « enfumage » et des « méthodes de voyous ». Selon ces sources, sur les 41 signataires affichés dans l’article, « aucun n’est LR ». Seul Guillaume Peltier aurait été à jour de cotisations au moment d’afficher son soutien à Eric Zemmour. Quant aux autres, « soit, ils ont été virés, soit ils ont démissionné, soit ils n’ont jamais été membres de LR », affirme un proche de Christian Jacob.

Les sondages placent régulièrement Eric Zemmour, Marine Le Pen et Valérie Pécresse comme en mesure d’accéder au second tour face au président sortant. Après un « effet primaire », l’avance de Valérie Pécresse s’est tassée. Eric Zemmour rappelle régulièrement que, contrairement à Marine Le Pen, il attire une réelle part des sympathisants LR, se présentant ainsi comme le seul capable de réunir les droites.

Lire les commentaires (99)Tous les articles
sur la présidentielle

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :